Tournoi de Bercy: Et allez, il ne manquait plus que ça, Rafael Nadal déclare forfait avant son quart de finale...

TENNIS Touché au genou droit, l’Espagnol a dû déclarer forfait avant son quart de finale contre Filip Krajinovic…

A.L.G.

— 

Nadal déclare forfait au Masters 1000 de Paris.
Nadal déclare forfait au Masters 1000 de Paris. — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

« Rafael Nadal déclare forfait ». Le message, plus concis tu meurs, résonne dans les haut-parleurs de la salle de presse de l’AccorHotels Arena. S’ensuit un brouhaha fait de demi-surprise (Nadal avait déjà fait intervenir le kiné lors de son 8e de finale jeudi contre Cuevas) et de complète déception. Rafael Nadal, la dernière grosse pointure de ce tournoi, malgré tout le respect qu’on a pour les survivants (Cilic, Del Potro, Isner, Benneteau…), a décidé de ne pas disputer son quart de finale du Masters 1000 de Paris contre le Serbe Filip Krajinovic.

Dans la foulée de cette annonce, Nadal débarque en conférence de presse pour officialiser la mauvaise nouvelle. Casquette vissée sur le crâne, le joueur tire une petite mine, à hauteur de sa déception : « Je suis malheureusement obligé de me retirer du tournoi. C’est une décision très difficile, très triste pour moi. Quel que soit le tournoi, c’est toujours difficile mais encore plus, ici, à Paris car c’est la ville la plus importante de ma carrière », lâche-t-il dans un soupir.

Le traitement n’a pas été efficace

« J’ai eu un traitement hier soir pour essayer de jouer aujourd’hui. Malheureusement, c’est impossible, a-t-il détaillé (…) En gagnant le match (jeudi), je savais que j’avais quelques heures avant le prochain match pour faire des traitements, et c’est ce que j’ai fait hier, avec le docteur du tournoi ici. Mais je dois être honnête vis-à-vis du tournoi, de mon adversaire et vis-à-vis de moi-même. Vu la manière dont je me sens aujourd’hui, je ne me sens pas dans la possibilité de jouer encore trois matches, et je suis ici pour essayer de gagner le tournoi. Si je vois que je n’ai pas cette possibilité, à ce moment-là, ce n’est pas une bonne idée de continuer à essayer. »

Interrogé sur la perspective de jouer ou non le Masters de Londres, qui se tiendra du 12 au 19 novembre, Rafa n’a pas souhaité s’étaler sur le sujet. Par respect vis-à-vis des organisateurs du tournoi parisien : « Je comprends votre question évidemment mais je ne peux pas parler de Londres maintenant. Je suis plein de tristesse de quitter ce tournoi. C’est un tournoi où il y a beaucoup de personnes que je connais bien de l’organisation, c’est toujours les mêmes personnes. Je me sens chez moi. C’est aujourd’hui pour moi une journée très difficile. Je ne suis pas en état pour parler de Londres. »