Girondins de Bordeaux : «J’ai mis une cartouche aux joueurs», Gourvennec en mode chasseur

FOOTBALL L'entraîneur bordelais a eu dû mal à digérer la défaite contre Amiens le week-end dernier...

Clément Carpentier

— 

Jocelyn Gourvennec a aujourd'hui l'équipe qu'il veut.
Jocelyn Gourvennec a aujourd'hui l'équipe qu'il veut. — Nicolas Tucat

Les oreilles des joueurs des Girondins de Bordeaux ont sifflé en début de semaine après la défaite à Amiens (1-0), samedi dernier. En effet, Jocelyn Gourvennec a très peu apprécié la prestation de son équipe. Avant de recevoir Monaco (17h), l’entraîneur bordelais est revenu sur ce match à sa manière en conférence de presse.

>> A lire aussi : «La dépression a pris le contrôle de mon cerveau»… La descente aux enfers de Cédric Anselin, ancien joueur des Girondins

« Un coup de gueule pour remettre les pendules à l’heure »

Tout d’abord, le breton a été « soft » : « On a fauté. Ce n’est pas acceptable. Il a fallu remobiliser tout le monde et reprendre les bases. » Passe - contrôle pour les plus en difficulté. Puis, il a commencé à monter d’un cran le curseur : « Ça ne me plaît pas du tout. On ne peut pas être battu dans l’abnégation comme ça. » Et enfin, dans son élan, Jocelyn Gourvennec a refermé la parenthèse amiénoise par un : « J’ai mis une cartouche aux joueurs ! »

Théo Pellenard et ses coéquipiers sont donc prévenus. Leur entraîneur attend une réaction dès samedi face au champion de France en titre, Monaco. D’ailleurs, certains devraient faire les frais de la piètre performance du week-end dernier puisque Jocelyn Gourvennec a annoncé qu’il y « aura des changements dans l’équipe. » Ça ne devrait pas concerner le latéral gauche bordelais qui espère que « ce coup de gueule a remis les pendules à l’heure. »

>> A lire aussi : Ligue 1: Sans Malcom (ou presque), Bordeaux chute tristement contre Amiens