OM: Dis donc, Maxime Lopez, c'était quoi, cette vilaine célébration?

FOOTBALL «Pas ça Maxime ! Pas aujourd'hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait...»

J.S.-M.

— 

Un match médiocre, un joli but, une célébration pas maligne : drôle de soirée pour Maxime Lopez.
Un match médiocre, un joli but, une célébration pas maligne : drôle de soirée pour Maxime Lopez. — B. Langlois / AFP
  • Le minot de 19 ans, très critiqué en ce moment, a marqué un but décisif face à Guimaraes.
  • Sa célébration agace toutefois certains supporters de l'OM...

Joli but, belle provoc. Maxime Lopez a réalisé un doublé, ce jeudi soir, au Vélodrome. Buteur décisif et plein de sang-froid, lors de la victoire 2-1 de l'OM face à Guimaraes, le Minot a enchaîné d’une célébration « main sur l’oreille », le fameux « on n’entend plus les rageux. »

>> A lire aussi : OM-Guimaraes: En Ligue Europa, Marseille gagne petit avant Paris

Ce genre de geste est vieux comme le foot (coucou Dugarry), mais, il n’empêche, ça fait mauvais genre. Et d’ailleurs, ça ne plaît pas trop aux supporters de l’OM. Maxime Lopez a posté la photo de la scène sur son compte Twitter… Et a reçu deux trois commentaires énervés.

Les quatre premières réponses au tweet de Maxime Lopez.
Les quatre premières réponses au tweet de Maxime Lopez. - Capture d'écran

D’autant plus agaçant que Lopez, replacé à droite du milieu de terrain, a certes mis un joli but, mais qu’il a avant ça été très quelconque, voire maladroit… A l’image de son début de saison raté, qui l'a propulsé sur le banc, voire hors du groupe. Et un but ne fait pas oublier tout ça. Le pire, c’est qu’il semble le savoir. Ecoutez ce qu’il nous a répondu (enfin lisez…) quand on l’a interrogé sur cette célébration foireuse : « C’est vrai que j’ai été pas mal critiqué, c’est un geste instantané, je le fais comme ça, mais rien de plus. »

>> A lire aussi : Rudi Garcia a une méthode pour éviter que Maxime Lopez ne prenne le melon

On le relance : « ça efface tout, pour toi, ce but ? »

Non, c’est un match où j’ai marqué, c’est tout. Après, faut pas que j’oublie qu’une carrière, ça va crescendo, ça monte, ça descend. C’est à moi de travailler et de rester sérieux.

C’est toi qui le dis, Maxime…