Coupe du monde 2018: Et une star en moins, une... Gareth Bale n'ira pas en Russie l'été prochain

FOOTBALL Le demi-finaliste de l’Euro 2016 et son équipe n’ont pas réussi à se qualifier pour la Coupe du monde…

W.P.

— 

Gareth Bale
Gareth Bale — Pixathlon/SIPA

Le groupe le plus homogène de cette phase de qualifications de la zone Europe pour la Coupe du monde 2018 a fait des dégâts : le présumé favori gallois. Demi-finaliste à l’Euro 2016 où il avait été porté par son duo Bale-Ramsey avant d’échouer contre le futur lauréat portugais, le Pays de Galles n’a pas réussi à assumer son statut pendant ces éliminatoires, et l’ultime défaite contre son adversaire direct dans la course à la place, l’Irlande (0-1), a fini de sceller son destin lundi soir. Il faut dire que l’attaquant merengue, blessé, n’a pas pu aider les siens à faire mieux.

Le sélectionneur parle d’un vestiaire « anéanti » après la défaite

Du coup, la Coupe du monde sera orpheline de l’une de ses plus grandes stars. Mais le sélectionneur Chris Coleman n’a pas voulu individualiser la question et s’est surtout exprimé à propos du désarroi de ses joueurs à la fin de la rencontre. « Le vestiaire est rempli de joueurs anéantis », a-t-il déclaré. Et d’ajouter que « la nation tout entière sera endeuillée parce que cette insaisissable Coupe du monde nous est encore passée devant ».

Le point positif, c’est quand même qu’on va (peut-être) voir des supporters irlandais faire la fête en Russie. Enfin remarque, au vu du problème des hooligans, on ne sait pas trop si c’est vraiment une bonne chose.