Tour de France 2017: Matthews fait la course parfaite... Contador et Martin piégés… Revivez la 16e étape...

CYCLISME Suivez avec nous la 16e étape du Tour de France 2017...

W.P.

— 

Michael Matthews sur le Tour de France
Michael Matthews sur le Tour de France — AFP

16e étape

Le-Puy-en-Velay > Romans-sur-Isère

Michael Matthews vainqueur de l'étape

 

Merci à tous de nous avoir suivis, on se retrouve demain pour une étape qui promet d'être hautement plus agréable à suivre avec l'arrivée dans les Alpes. Et si Romain Bardet était en jaune demain soir. on vous laisse sur ce doux rêve. Bonne soirée les cyclix.

Le début et la fin de l'étape ont été passionnant. Entre les deux, rien ou presque. Marcel Kittel a perdu énormément de temps et vu son avance au classement du maillot vert fondre comme neige au soleil. Michael Matthews et l'équipe Sunweb font un remarquable Tour de France. Nouveau coup dur pour Contador qui perd une minute. Dan Martin a aussi perdu du temps.

17h22: Bon, visiblement, c'est Michael Matthews qui gagne l'étape devant Boasson Hagen. Journée parfaite pour l'Australien qui revient à 9 points de Marcel Kittel au classement du maillot vert

17h21: Soit Degenkolb ou Matthews a gagné cette étape, le sprint a été chaud.

17h20: PHOOOOOOOOTOOOOOO FINISH

17h19: Bennati est rejoint, la Dimension Data mène le train.

17h18: Attaque de Daniele Bennati devant le groupe de tête à deux kilomètres de l'arrivée.

17h15: Mikel landa est finalement bien présent dans le groupe de tête. Seuls Martin, Meintjes et Contador ont été piégés

17h13: Ça roule à fond la caisse dans le groupe de tête qui a maintenant le vent dans le dos. Le groupe Martin, pointé à 33 secondes ne reviendra pas.

17h11: Au niveau des sprinteurs présents dans le premier groupe, John Degenkolb fait figure de grand favori pour la victoire d'étape.

17h09: Une quinzaine de secondes séparent le groupe Martin du groupe de tête.

17h07: Dan Martin et Mikel Landa ne sont pas présents non plus dans le premier groupe

17h04: On l'attendait depuis le début de la journée, la bordure. ELLE EST LAAAAAAAA! La  Sky a accéléré et a fait le tri. Une trentaine de coureurs sont devant, avec Bardet, Aru et Uran notamment. Contador n'a pas pu suivre.

17h02: La Sky est en train de mettre kes bouchées doubles en tête avec Kyrienka. Accélération nette de l'équipe anglaise.

17h: Cette fois ce sont les Sky et Kwiatkowski avec Froome dans sa roue, qui emmènent le peloton. On ne veut prendre aucun risque aujourd'hui.

16h56: ce sont les Astana qui mènent la danse et se mettent en tête du peloton pour éviter qu'Aru se retrouve dans une cassure.

16h54: Le groupe de tête est en train s'étirer, les équipes des principaux favoris remontent sur le devant du peloton. Le vent souffle fort.

16h46: Petit point sur la course. Le peloton est un peu rentré dans le rang, même si ce sont toujours les Sunweb de Matthews qui roulent en tête. Loin, très loin, le groupe Kittel est à plus de 7 minutes.

16h42: Ça se calme sur la route du Tour, il reste 30 kilomètres et l'étape semble vraiment promise aux sprinteurs.

16h38: Bon, c'était que du vent visiblement, tout le monde est rentré dans l'ordre. ça roule vite mais aucun écart est à signaler pour le moment.

16h36: Attaque de la Trek de Contador en tête de peloton, qui accelèrent.

16h35: Chute dans le peloton, au moment où la route se resserait. Serge Pauwels est notamment impliqué comme Stephan Cummings. Mais les deux coureurs repartent.

16h30: Vent de côté ligne droite, a-côtés dégagés... Attention aux bordures.

16h24: Et voila, Michael Matthews a gagné le sprint intermédiaire devant Greipel. L'Australien marque 20points et revient à 59 points de Kittel. 

16h22: A 45 bornes de l'arrivée le groupe Kittel est à plus de cinq minutes de peloton. C'est fini pour l'Allemand aujourd'hui qui risque de perdre des gros points dans la course au maillot vert.

16h15: Il reste tout pile 50km et on se rapproche du sprint intermédiaire. Sinon, Thierry Adam vient de nous prévenir qu'il boit au taquet d'eau depuis sa moto. C'est fou, hein ? 

16h12: Salut les cyclix, on change de liveur pendant un petit instant. Bon je vous préviens direct, je n'ai pas beaucoup regardé l'étape du jour, y a une info Neymar au PSG qui est un peu en train d'enflammer la toile, les journalistes, la rédac, la France, le monde. Alors, il se passe quoi sur les routes du Tour, du coup ? 

16h08: Et voilà, jonction faite. Nacer Bouhanni est de nouveau dans le peloton. C'est beau, pendant que Marcel Kittel pointe àplus de 4min.

16h05: Gros numéro de Bouhanni qui est en train de boucher le trou avec un coéquipier pour rejoindre le peloton. Une vingtaine de secondes sépare les deux groupes.

15h59: Attaque de Bouhanni... Le coureur de la Cofidis a quitté le groupe Kittel et tente de rejoindre le peloton qui est toujours mené par la Sunweb

15h53: Plus de 3min35 de retard pour le groupe Kittel alors que se profile le sprint intermédiaire. Michael Matthews en bonne place pour rattraper son retard sur l'Allemand.

15h45: Retardé par une crevaison, Alberto Contador a rejoint le peloton sans trop de problèmes.

15h31: Si Marcel Kittel et Nacer Bouhanni ne reviennent pas, ce qui est fort probable, pas sûr pour autant que Michael Matthews puisse gagner l'étape. Il reste encore quelques sprinteurs comme Boasson

15h21: le groupe Kittel a maintenant plus de deux minutes de retard sur le peloton.

15h16: Abaaaaaaaaaaaandon de George Bennett. Le Néo-Z était largué et voilà qu'il met pied à terre. Sûrement un problème physique.

15h14: La Katusha s'est mise à relayer la Sunweb. Pas sûrs que Kittel and co parviennent à revenir sur le peloton avant l'arrivée.

15h08: C'est encore pire que ce que l'on pensait pour George Bennett. Il est à plus de 5min du peloton. Naufrage total du Néo-Zélandais.

 

14h57: Dans le groupe Kittel, qui est à 1m30 du peloton figurent aussi d'autres sprinteurs comme Andre Greipel ou Nacer Bouhanni. Il y a même le 12e du général, George Bennett. L'équipe Sunweb n'est pas là pour niaiser.

14h54: C'est l'heure du sondage du jour. On vous attend les petits! 

14h48: Bon, Sylvain Chavanel est un baroudeur mais pas un kamikaze. Il se relève car le peloton est toujours à bloc. Plus d'échappées sur la route du Tour.

14h39: L'étape est partie plus vite que la musique. Les jambes vont brûler très rapidement. Vu que tout le monde est à bloc, les échappées ne parviennent pas à faire le trou et Chavanel décide de partir seul.

14h33: Un point sur la course. 5 coureurs ont mis les voiles (De Gendt, Degand, Chavanel, Impey et Edet). Ils possèdent une 20aine de secondes d'avance sur le peloton qui est mené tambour battant par les partenaires de Michael Matthews, qui ont réussi à distancer dans la bosse Marcel Kittel. L'Allemand a une quarantaine de secondes de retard sur le peloton.

14h31: Bonjouuuuuur à tous les cyclix, bienvenue pour ce live de la seizième étape du Tour de France qui nous rapproche des Alpes. 165km au programme, pas de grosse difficultés mais du vent, beaucoup de vent sur la route du Tour. 

Avant de prendre l'antenne, petit mode d'emploi sur les bordures. A lire avec attention.

 

Le profil de l'étape du jour

 

Pour ceux qui en doutent encore... Oui, ça sent la bonne grosse bordure de malade mental.

 

Salut à tous! Le repos c'est bien, mais la sieste de début d'étape, c'est mieux. Aujourd'hui, le peloton aborde une étape sur le papier pas bien compliquée avec deux côtes faciles et du plat pour finir. SAUF QUE. Sur la dernière partie de l'étape, les routes seront plates, dégagées et exposées au vent. Gros risque de bordures en perspective donc. Après on ne va pas se mentir... On aborde la troisième semaine, les organismes sont fatigués. Donc même si les conditions sont favorables, les équipiers rouleurs auront-ils les moyens physiques et psychologiques de faire sauter le peloton. On l'espère. Parce que sinon cette étape sera chiante et se terminera par une victoire de Kittel au sprint.

>> Rendez-vous vers 15h pour le début de ce live