Demeester VII, l'empereur du Touquet

François Launay - ©2008 20 minutes

— 

Au terme d'un final exceptionnel, Arnaud Demeester a décroché hier un septième titre sur les plages du Nord. Record absolu. Un millier de pilotes de 19 nationalités différentes et près de 250 000 spectateurs avaient bravé le froid et le vent hier après-midi, pour la plus grande compétition au monde sur sable. A quelques hectomètres de la ligne d'arrivée, les deux favoris, Demeester sur Yamaha et Potisek sur Honda étaient au coude-à-coude pour décrocher la victoire. Et c'est en déséquilibrant son jeune rival dans les derniers mètres que Demeester s'imposait, après 13 tours bouclés en près de 3 h 14 de course. Une victoire au forceps, comme le reconnaît le désormais septuple vainqueur : « J'ai fait une attaque un peu suicide sur Timotei. » « J'aurais dû être plus méchant et lui rentrer dedans pour qu'il tombe. Il l'a fait, pas moi, tant mieux pour lui », déclarait Timotei Potisek, le héros malheureux.

C'est dans un tunnel à l'abri des caméras que tout s'est joué. Il fallait bien ça pour battre Timotei Potisek, jusque-là invaincu cette saison. Ce septième succès est « le plus beau de tous mes enduros », estimait le vainqueur du jour. Potisek aura sa revanche l'an prochain. Arnaud Demeester, qui avait pourtant juré l'an passé qu'on ne l'y reprendrait plus, sera encore là en 2009 pour un dernier baroud d'honneur sur les plages qui l'ont fait roi.