Les Françaises tombent de haut

TENNIS / FED CUP Elles ont été éliminées par la Chine au premier tour du Groupe mondial...

G.B. avec agence

— 

La France est revenue à 1 victoire à 2 face à la Chine au premier tour du Groupe mondial de la Fed Cup après la victoire de Virginie Razzano sur Li Na 4-6, 6-2, 6-4 lors du troisième simple, dimanche à Pékin.
La France est revenue à 1 victoire à 2 face à la Chine au premier tour du Groupe mondial de la Fed Cup après la victoire de Virginie Razzano sur Li Na 4-6, 6-2, 6-4 lors du troisième simple, dimanche à Pékin. — Frederic J. Brown AFP

C'est une première dont les Françaises se seraient bien passées. L'équipe de France ne jouera pas les demi-finales de la Fed Cup. Pire, elle devra passer par les barrages les 26 et 27 avril pour ne pas descendre dans le groupe mondial II. Une terrible désillusion pour les filles de Georges Goven: face à la paire chinoise Zi Yan-Jie Zheng, Nathalie Dechy et Virginie Razzano ont perdu le double décisif 7-5, 7-6 (7/5), dimanche à Pékin.

Privées de leurs trois joueuses les mieux classés à la WTA (Bartoli, Golovin, Mauresmo), les Bleues avaient pourtant renversé la vapeur dans la matinée. Menées 2-0 à l'issue des deux premiers simples, elles étaient parvenues à égaliser, au premier tour du Groupe mondial de la Fed Cup.

Razzano et Dechy avaient redonné espoir

Razzano, 27e mondiale, avait d'abord ramené l'espoir dans le camp français, privé à Pékin de ses trois joueuses les mieux classés à la WTA (Bartoli, Golovin, Mauresmo), en battant Li Na (4-6, 6-2, 6-4) au terme d'une partie très équilibrée. La Française, battue samedi par Peng, s'est montrée la plus réaliste en fin de match en convertissant à deux reprises ses multiples balles de break (16 en tout), contrairement à son adversaire qui a manqué deux occasions de revenir à 5-5.

Dechy avait ensuite dominé Zi Yan (6-3, 6-2). La Chinoise, 60e mondiale, avait pris la place de Peng Shuai, qui a quitté l'équipe pour s'envoler pour Paris et l'Open Gaz de France.

Le double encore fatal aux Bleues

Mais la Chine a fini par avoir le dessus en s'appuyant sur une des meilleures paires de double du monde, un exercice qui n'est pas vraiment une spécialité française. C'est en effet la quatrième fois en quatre ans que la France s'incline dans un double décisif après les deux finales perdues face à la Russie en 2004 et 2005 et la défaite en demi-finale face à l'Italie l'année dernière.

La Chine atteint pour la première fois les demi-finales de la Fed Cup et ce, l'année où elle organise les jeux Olympiques. Elle y rencontrera l'Espagne ou l'Italie. La France devra, elle, patienter avant d'ajouter une troisième Fed Cup à son palmarès après celles décrochées en 1997 et 2003. Jamais, depuis l'introduction de la formule en cinq matchs, la sélection tricolore n'est parvenue à remonter un handicap de 0-2.