Paris 2024: «Pour nous c'est 2024, on est engagés dans 2024»... Anne Hidalgo persiste et signe

OLYMPISME La double attribution, ce n’est pas pour Paris…

W.P., avec AFP

— 

La candidature de Paris 2024 aurait une longueur d'avance sur celle de LA
La candidature de Paris 2024 aurait une longueur d'avance sur celle de LA — Stephane Allaman/SIPA

Paris 2024 ou rien ? A priori, on s’y dirige. A la veille de la session extraordinaire du CIO qui doit valider ce mardi à Lausanne l’attribution simultanée en septembre des Jeux olympiques 2024 et 2028, Anne Hidalgo a répété ce lundi sur France Inter, que la candidature parisienne était tournée vers 2024.

« Pour nous c’est 2024, on est engagés dans 2024 », a affirmé Anne Hidalgo sur France Inter. « C’est pour ça que nous nous sommes engagés et c’est le mandat que nous avons », a-t-elle répété.

Paris a une longueur d’avance sur LA pour 2024

Reste une inconnue qui ne devrait pas être levée avant le 13 septembre à Lima : l’ordre d’attribution des Jeux, même si selon les observateurs, Paris semble avoir une longueur d’avance pour 2024, Los Angeles ayant entrouvert la porte début juin à 2028.

« Je pense que la clé c’est peut-être dans l’accord que ces deux maires de ces deux villes, avec le CIO, pourront proposer », a déclaré la maire de Paris, rappelant « la belle relation d’amitié » qu’elle entretient avec Eric Garcetti, le maire de Los Angeles.

« Le CIO a raison, il propose un chemin qui est un chemin qui doit être gagnant pour les deux villes et pour le CIO », a-t-elle estimé, soulignant qu'« engager sa ville dans les jeux Olympiques, c’est un risque politique » pour un maire et que « beaucoup de villes se sont arrêtées en chemin ».