VIDEO. Tour de France 2017: Sagan viré du Tour pour son horrible coup de coude sur Cavendish

CYCLISME Le champion du monde a écarté le coude et poussé le sprinter britannique contre la barrière à l'arrivée à Vittel...

N.C.

— 

L'arrivée houleuse de la 3e étape du Tour de France, avec la chute de Cavendish poussé par Sagan, le 4 juillet 2017.
L'arrivée houleuse de la 3e étape du Tour de France, avec la chute de Cavendish poussé par Sagan, le 4 juillet 2017. — @LeTour

Il ne s’est pas passé grand-chose pendant 205 kilomètres, et puis le final de la 3e étape du Tour de France nous a offert de fortes émotions. Arnaud Démare, le champion de France, a remporté son premier succès sur la Grande Boucle, mais on retiendra au moins autant une autre image : la chute hyper spectaculaire de Mark Cavendish lors du sprint.

La question est de savoir si la responsabilité de Peter Sagan est engagée. Enfin surtout, à quel point. Les images sont claires : le champion du monde écarte le coude, ce qui pousse Mark Cavendish contre la barrière. L’a-t-il fait exprès ? Voici une autre vidéo, avec vue aérienne, pour essayer d'y voir plus clair. 

Après réflexion, la direction de la course a décidé dans un premier temps de déclasser Sagan, et de le pénaliser de 30 secondes au classement général. Avant de l'exclure définitivement du Tour de France. «Je ne l'ai pas vu arriver par la droite, a expliqué dans la foulée  le vainqueur de l'étape de lundi. Moi je voulais juste prendre la roue de Kristoff... Mark est arrivé très vite de derrière, je n’ai pas eu le temps de réagir et de me décaler sur la gauche.»

Peter Sagan méritait-il une disqualification de la course? Les avis sont partagés. Pour l'ancien sprinter Jean-Patrick Nazon, contacté par 20 Minutes, Sagan est limite mais ne fait rien de répréhensible. «On a vu pire. C’est marquant car c’est dans les 50 derniers mètres mais c’est classique dans un sprint, dit-il. Sagan est quand même largement devant Cavendish et il met un coup de coude. Ce n'est pas une gestuelle habituelle chez lui, Cavendish est derrière... Ça ne mérite pas une disqualification». Robbie McEwen, triple maillot vert sur le Tour de France dans les années 2000, n'est pas d'accord.  

Grosse pensée en tout cas pour Cavendish, qui s'est en plus fait rouler dessus par deux autres concurrents alors qu'il était à terre. Les images font très mal. Quelques minutes après l'arrivée, le Slovaque a été s'excuser auprès du «Cav». Ce dernier est parti en ambulances à l'hôpital pour passer des examens. On craint une fracture du poignet et/ou de la clavicule. Selon France Télévisions, le Britannique et son équipe Dimension Data ne savent pas encore s'ils vont porter réclamation.