Paul, le nouveau Parker

- ©2008 20 minutes

— 

« Chris est un grand meneur, il va où il veut sur le parquet. » George Karl ne peut que constater les dégâts. Lundi soir, l'entraîneur des Denver Nuggets n'a vu que du Chris Paul lors de la défaite (117-93) de ses joueurs face aux surprenants leaders de la Conférence Ouest, les New Orleans Hornets. Passé à un cheveu du triple double (23 points, 17 passes décisives et 9 rebonds), « CP » devrait logiquement s'inviter au prochain All Star Game, sans doute en lieu et place d'un certain Tony Parker.

Ironie de l'histoire, le Français lui a servi de mentor. « Chris est un ami. Il dort chez moi lorsqu'il vient jouer à San Antonio et inversement quand je joue dans sa ville, explique Tony Parker. Il a de belles années devant lui. »