Le Tour fera ce qui lui plaît

- ©2008 20 minutes

— 

Patron du Tour de France, Christian Prudhomme a indiqué hier qu'il était hors de question que l'UCI lui impose une équipe. Samedi dernier, l'instance internationale avait proposé, après une réunion avec les principales fédérations, que le Tour de France accueille impérativement les 18 formations qui disposent d'une licence ProTour. « Je n'ai pas encore été informé dans les détails de cette proposition. Le point essentiel pour nous est de bénéficier d'une liberté totale dans le choix des équipes. Nous ne voulons plus être les prisonniers d'événements comme ceux de 2007. On se doit de protéger au maximum le Tour par respect pour tous ceux qui l'aiment », a prévenu Christian Prud'homme.

Dans le quotidien espagnol Marca, le directeur de la Grande Boucle a cité un exemple précis. « Je ne peux pas dire aujourd'hui si Contador (Astana) et Valverde (Caisse d'Epargne) seront sur le Tour. Je ne dirai pas qu'Astana ne participera pas au prochain Tour, mais il est clair que cette équipe a sali notre image », a expliqué l'ex-journaliste.