L'heure de vérité pour le Paris Volley

Gaël Anger - ©2008 20 minutes

— 

Pour le Paris Volley, la qualification pour les play-offs de la Ligue des Champions passe par un exploit... ou un coup de pouce. Les Parisiens sont arrivés hier midi dans la froideur moscovite (- 10 °C) pour tenter de s'imposer chez le géant russe du Dynamo, leader invaincu de la poule et déjà qualifié. « Notre petite chance est certainement d'aller à Moscou alors que les Russes sont déjà qualifiés. Même si cela reste une grande équipe, ils joueront certainement avec un peu moins de combativité que nous », espère Mauricio Paes, dont l'équipe reste sur trois défaites consécutives en deux ans face au club de la milice.

« De notre côté, l'équipe reste sur une bonne série avec quatre victoires pour commencer l'année, même si la manière n'y est pas toujours. Mais, en revanche, on a toujours su répondre présent et se concentrer dans les grands moments », souligne l'entraîneur parisien. Le Brésilien pourra également voir un signe du destin dans la victoire de son équipe samedi face à Tours (3-2), les Tourangeaux étant les derniers à avoir fait trébucher le Dynamo sur la scène européenne, lors du Final Four 2007.

En cas de revers en Russie, la qualification dépendrait alors du match entre Maaseik et Bled. Un succès slovène éliminerait définitivement les Parisiens. En revanche, une victoire belge provoquerait une égalité à trois où Paris est actuellement le mieux placé au coefficient set. Tout dépendrait alors du score des rencontres de ce soir.