Nantes s'emmêle dans sa tactique

Julien Ropert - ©2008 20 minutes

— 

Deux de chute. Nantes a concédé lundi face au Havre (0-1) un deuxième revers d'affilée après sa défaite à Clermont (2-1). Mais plus que le résultat, ce sont les choix tactiques de Michel Der Zakarian qui ont surpris. Face aux Havrais, l'entraîneur nantais avait choisi de faire reculer le Zimbabwéen Harlington Shereni en défense centrale, laissant David De Freitas seul milieu défensif. Un dispositif dont ont profité les Havrais, larges vainqueurs de la bataille du milieu de terrain pendant quarante-cinq minutes.

Après la pause, l'équipe nantaise était d'ailleurs rééquilibrée par le retour du milieu Frédéric Da Rocha à une position plus basse. « On s'y est mal pris en première mi-temps, concède ce dernier. Le Havre a fait une très belle prestation, mais je pense qu'on les a pas mal aidés. »

Quant à Michel Der Zakarian, peu disert sur le sujet, il se contentait de rétorquer : « On était quatre au milieu de terrain, on a joué en 4-4-2. C'est toujours plus facile de parler après les matchs. Hier soir, certains joueurs ont failli, c'est comme ça. »