Euro basket féminin: C'est fini, les Espagnoles ont roulé sur les Bleues en finale de l'Euro 2017... Revivez ce match en live avec nous

BASKET L'équipe de France va croiser la route d'une vieille connaissance...

Aymeric Le Gall

— 

Anna Cruz en plein vol contre la France en finale de l'Euro.
Anna Cruz en plein vol contre la France en finale de l'Euro. — JOE KLAMAR / AFP

Finale de l'Euro basket féminin

France - Espagne: tropisième quart-temps en cours (40-54)

22h13: Merci à toutes et à tous d'avoir été là avec nous ce soir. On aura vécu une soirée difficile mais on va se consoler en offrant un vibrant hommage à Céline Dumerc, qui met un terme à sa carrière internationale ce soir. Petite larme à l'oeil pour ma part. Allez les lapins, plein de bisous et on se retrouve très vite sur 20 Minutes ! 

40': C’EST FINI ! L’Esapagne a littéralement marché sur l’équipe de France ce soir et s'impose (71-55). Il n’y a rien à dire. Bravo à elles, elles méritent amplement de remporter l’Euro 2017.

40': Le panier de Dumerc à quelques secondes de la fin du match. C'est la belle image du match, malgré tout le reste, pour notre héro du basket féminin. 

38': «Juste ce temps-mort pour vous dire qu'on ne doit pas lâcher», dit Garnier à ses joueuses. A -21... Tout va bien. En même temps, qu'est-ce qu'elle peut dire la pauvre ? «C'est bon, arrêtez tout, on se casse» ? Non, soyons sérieux. Mais c'est drôle quand même. 

37': Je suis un peu consterné, et donc muet. Rien ne rentre, tout est bâclé, bref, on va perdre et bien perdre. 69-48. Soit +21 pour l'Espagne. PLUS VINGT-ET-UN... Non mais allo quoi. 

35': Je ne suis pas non plus le plus grand tacticien du basket du monde de la planète, mais je propose un truc, comme ça, au débotté : et si on faisait rentrer Marine Johannès ?

34': Mais qu'est-ce que ça joue bien côté espagnol ! A côté d'elles, on est des plots de chantier abandonnés sur une autoroute bulgare un soir de pluie. 

33': WAAHHHHHHH ON A MIS UN PANIER ! Bien vu Michel. 60-46 pour l'équipe d'Espagne

32': Un petit +18 pour l'espagne, on est bien là...

31': Donc on prend les mêmes et on recommence. Traduisez ceci par: la France rate un tir facile (Tchatchouang) et l'Espagne nous en claque un dans la foulée. OKLM

31': Allez, 10 minutes pour renverser la vapeur, 10 minutes pour rentrer dans l'histoire. 

30': Voilà voilà, c'est la fin du troisième quart-temps et on continue de se manger fessée sur fessée. Perso, je n'y crois plus du tout. Et vous ? Il y a des dingos parmi vous qui vont oser me dire qu'il y a encore de l'espoir ? 

 

30': Oh Palau, oh Palau, OH PALAU quel tir en suspension. Voilà, elles sont au top et nous, ben on est au fond du trou. 

29': OUIIIIIIIIIIIIII UN 3 POINTS POUR LES BLEUES !

29': 57-35, les Espagnoles nous dégustent à pleine dents. Et avec le sourire en plus. 

28': C'est incroyable de manquer à ce point de justesse. Et je ne parle pas là d'adresse à trois ponts, mais d'adresse tout court. Vous avouerez que c'est un chouïa inquiétant. 

27': Sur son banc, Valérie Garnier est à deux doigts de craquer.

 

26': «Il faut se lâcher maintenant», braille Valérie Garnier à ses joueuses. Oui, il va bien falloir se lâcher en effet. Si ce n'est pas maintenant, on peut déjà remballer les cartons et rentrer en France avant la fin du match, hein. 

26': Bon là on arrête, manquer un truc pareil, à deux mètres du panier et sans aucun adversaire à moins de 15 bornes, c'est INTERDIT...

25': Et même quand il n'y a pas de danger, que pour une fois les Espagnoles ratent leurs tirs, on trouve quand même le moyen de leur offrir des lancer-francs. L'amitié franco-espagnole à ses limites...

24': Foutu pour foutu, mettez des coups les filles, rentrez-leur dans le chorizo bordayl !!! 

23': Bon, vu que la messe est déjà dite (comment ça je suis négatif ? Vous les avez vus jouer ?), autant se régaler avec notre Marine Johannès nationale. 

 

23': Ohlalalalala, mais on rate TOUT, c'est dingue...

22': Qu’est-ce que tu veux dire quand Torrens est à ce niveau ? Quel tir encore de la part de l’Espagnol. dégoûtant. 45-32 pour nos adversaires.

21': Oh la vielle faute d'Helena Ciak. C'est celle trop, la Française doit sortir du parquet... Ca (re)commence bien ma foi.

21': Allez les filles, on se sort les doigts et on y va à fond maintenant. 

20': C'est la pause, la France est menée 39-30. Honnêtement on galère énormément. La défense n'est pas aussi forte qu'avant, les pertes de balles sont, elles, toujours bien présentes. Bref, ça ne sent pas hyper bon c't'histoire. Allez, on y croit quand même parce qu'on va faire quoi sinon ? A tout de suite les fous ! 

 

19': Pouahhhhhhhhh quel contre de Marine Johannès !!! En fait, Johannès c'est la N'Golo Kanté de l'équipe de France de basket, elle est PARTOUT.

19': QUELLE PASSE ZIDANESQUE DE JOHANNES !!! La France revient à -5. 35-30 pour l'Espagne. 

18': Malgré l'avantage des Espagnoles, nous, on a fait ça. Et c'est quand même plutôt la classe. 

 

18': Je lis vos commentaires et je me rends compte que personne n'est vraiment optimiste. Et j'aurais du mal à vous contredire, malheureusement. 

18': Ca y est, Georges Eddy peste contre l'arbitre. Il était temps de ramener un peu de chauvinisme dans cette finale. 

17': ET BAM, CELINE DUMERC FAIT LE TAF ET RAMENE LA FRANCE A 5 POINTS

16': Allez là, le gros marcher de Palau !!!! Mouhahahah ! C'est le moment de revenir les filles. 

16': Tant qu'il y a de la vie, hein...

 

15': Bon bon bon, 32-22 pour l'Espagne... Pas besoin de vous faire un dessin, on est mal...

 

15': La petite stat' dont on aurait pu se passer: les Bleuses ont inscrits deux pauvres point depuis le début du second quart-temps... Dur d'imaginer gagner une finale avec une «réussite» pareille...

14': Oh mais merde, mais elles ratent tout ce soir les Françaises... On est où là, hein, je vous le demande, ON EST OU LA ???

14': Oh po po po po si Dumerc commence à foirer chacun de ses tirs, on est clairement mal barré...

14': AIE aïe aïe... +8 pour les filles de Mondelo. Oui, là c'est officiel, ça blaire sévère. 

13': Ouh la sale perte de balle des Bleues alors qu'on est déjà mené de 6 points... Ca commence gentiment à puer, mais restons confiants, on ne va pas dire adieu à Dumerc sur une nouvelle défaite en finale, c'est mort. 

12': Show time du côté des Bleues avec un superbe copntre conclue parfaitement par Marine Johannès. 24-20 pour l'Espagne. 

11': Je mets mes c...... à couper (ben quoi, mes clavicules, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant là-dedans...) qu'on sera devant au score à la pause. Okay ???

11': On est reparti les ami(e)s

Et voilà, fin du premier quart-temps. La France est menée 21 à 18. Les joueuses de Valérie Garnier ont plutôt bien débuté ce match, le problème c'est que c'est pareil (en mieux) en face. Mais bon, c'est que le début d'accord, d'accord. 

10': ELLE EST HORRIBLE TORRENS... Encore un 3 points démentiel pour la bête espagnole. 21-18 pour l'Espagne. 

9': ET BIIIIIIIIM les deux points et la faute pour Olivia Epoupa, elle est pas belle la vie bordayl !!!

8': C'est ça qu'on veut Marine !!! Le premier trois points pour Johannès. La France revient bien, 18-15 pour nos voisines espagnoles. 

8': Ouch, le trois points de Cruz... 18-12 pour l'Espagne. 

7': C'est la première apparition de Marine Johannès ce soir. Allez, montre-leur ce que t'as dans le bide ma petite ! 

7': Allez, le premier temps-mort demandé par Valérie Garnier. La France est menée 13 à 10 et la coach a deux, trois choses à dire à ses joueuses pour ne pas voir l'écart se creuser encore plus. 

6': Les Espagnoles multiplient les fautes. Super la tactique, bravo ! 

6': Rien de neuf, mais Torrens est encore monstrueuse ce soir. 

6': Si je te dis que c'est tendu, c'est que c'est tendu. 13-10 pour l'Espagne. 

5': Ahhh Dumerc qui manque son tir à trois points mais Gaëlle Skrela est là pour choper le rebond. L'état d'esprit des Françaises est le bon pour l'instant. 

5': Instant émotion. Tu vas nous manquer Céline, putain...

 

4': Et il est là le premier panier de Céline Dumerc ! 

3': Ca se répond coup pour coup entre Espagnoles et Françaises. Bon signe pour nous, les Bleues ont l'air moins maladroites que lors des trois premiers quart-temps contre la Grèce en demie. 6-5 pour les filles de Valérie Garnier. 

1': Ouiiiiiiiiii les deux premiers points pour la France grâce à Tchatchouang ! 2-0

20h30: C'est parti ! ALLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEZ LES BLEUES !!!! Faites-nous oublier 2013, marchez sur les Espagnoles ce soir por favor

20h28: Elles sont prêtes, ça va chier. 

 

20h26: Place aux hymnes nationaux, et au piano s'il vous plaît ! 

20h25: Alors que les joueuses s’apprêtent à lancer cette finale, voici les cinq majeurs des deux équipes :

France : Ciak, Miyem, Skrela, Dumerc, Tchatchouang

Espagne : Lyttle, Nicholls, Xargay, Palau, Torrens

20h20: Allez la team de ouf, plus qu'une marche avant le bonheur. Et la fiesta. 

 

20h15: On enchaîne avec cette question de la plaus haute importance. C'est vrai quoi, vu leur niveau et leur constance depuis des années, faudrait peut-être songer à trouver un surnom. Est-ce qu'on appelle Leo Messi le « futur crack » ? Non. Bon, alors... 

 

20h05: Avant de rentrer dans le dur, voici de quoi patienter un peu avec ce très bon papier sur la folle année de Marine Johannès, la future étoile de l'équipe de France de basket féminin. 

 

20h00: Salut les copains, coucou les copines, bienvenue à toutes et à tous pour suivre cette finale alléchante entre La France et L'Espagne. Allez, dites-moi comment vous les sentez, nos joueuses ? Les commentaires vous sont ouverts et on a hâte de lire vos pronos pour ce match. Moi je ne prédis rien, j'espère juste. Allez les Bleues !!!!!

Ambitions et émotions, voilà les maîtres mots de cette finale de l’Euro Basket féminin pour l’équipe de France. Ambitions, d’abord, parce qu’après avoir échoué deux fois de rang en finale de l’Euro en 2013 et 2015 (contre l’Espagne et la Serbie), les Françaises aspirent cette fois-ci à la première marche du podium. Face à un gros morceau comme l’Espagne, il faudra être au top du top mais les Bleues comptent bien lâcher les chevaux ce soir. Emotions, ensuite, car ce match sera le dernier de la carrière internationale de l’immense Céline Dumerc, qui ne cracherait pas sur un titre de championne avant de s’en aller, comme une légende, ça va de soi. Gaëlle Skrela tirera quant à elle sa révérence tout court ce soir. Allez les filles, faites-le pour elles, faites-le pour vous, faites-le pour nous.

>> On se retrouve sur les coups de 20h-20h15 pour vibrer devant cette affiche de classe mondiale.