Le Maroc, première victime de choix

- ©2008 20 minutes

— 

Le Ghana n'a pas eu de pitié pour le Maroc, hier à Accra. Le pays organisateur, qui n'avait besoin que d'un point pour s'assurer de la première place du groupe, a dominé les Lions de l'Atlas (2-0), grâce à deux réalisations signées Essien et Muntari avant la pause. Cette défaite précipite ainsi l'élimination prématurée des protégés d'Henri Michel, qui s'étaient mis dans une situation délicate la semaine dernière en s'inclinant face à la Guinée (2-3).

Dans le même temps, sans Pascal Feindouno, suspendu pour un carton rouge reçu face aux Maghrébins, les Guinéens ont eu toutes les peines du monde à obtenir le match nul face à la Namibie (1-1). Leur deuxième place a de grandes chances de leur valoir un quart de finale contre la Côte d'Ivoire, toujours sans le milieu offensif stéphanois. « Cela va être très dur. Je dois trouver une solution, mais nous n'avons pas de joueurs comme lui. C'est un joueur capital », regrette Robert Nouzaret, le sélectionneur du « Sily national ». Aujourd'hui, le Mali et le Nigeria se disputeront indirectement la deuxième place du groupe B, derrière la Côte d'Ivoire.

Sur www.20minutes.fr

Suivez Côte d'Ivoire-Mali en direct