Ron Stewart hausse le ton

- ©2008 20 minutes

— 

Dire que la défaite à domicile contre Nancy (64-79), samedi soir, est mal passée chez Ron Stewart est un doux euphémisme. L'entraîneur du Paris Levallois, toujours à la recherche d'une première victoire depuis son arrivée pendant les fêtes, n'a pas tardé à mettre devant ses responsabilités un groupe qu'il estime « trop gentil ». « Nous allons durcir les entraînements pour que cela soit un peu plus compétitif afin de retrouver cette hargne, cette dureté que nous n'avons pas, prévient le Franco-Américain. Cela ne sera pas joli, mais je vais essayer. »

Principal objet du courroux de Stewart : encore et toujours le rebond. Face à Nancy, leader dans ce compartiment de jeu avec 40 prises par match, le PL n'a ainsi comptabilisé que 25 rebonds. Loin de sa moyenne sur la saison (31 par match), désormais la plus faible de Pro A.