Valenciennes accumule une grosse fatigue

Antoine Maes - ©2008 20 minutes

— 

Au creux de la vague. Après quatre défaites consé­cutives toutes compétitions confondues, les VAFC voient d'un bon oeil la trêve de quinze jours qui s'annonce. « Il y a une grosse usure mentale et physique », souligne Antoine Kombouaré, cons­cient qu'il « ne peut pas demander plus » à ses joueurs en ce moment.

Terriblement exigeante, la méthode valenciennoise a rincé les organismes. « Ça devient dur. La coupure nous fera du bien. On va se reposer, changer d'air », explique le milieu de terrain José Saez. « J'ai dit aux joueurs d'aller s'aérer », confirme Antoine Kom­bouaré. L'entraîneur nordiste en profitera peut-être pour récupérer quelques joueurs, soit blessé de longue durée (Jeovânio), soir parti à la CAN (Ouaddou). Des absences qui ont durement handicapé le rendement des Nordistes. D'abord en enlevant toute concurrence dans l'esprit de certains joueurs, ensuite en obligeant Kombouaré à des aménagements tactiques de dernière minute. Aujourd'hui, le VAFC est rentré dans le rang (9e).