L'Etoile Noire veut briller jusqu'à Bercy

Jérôme Sillon - ©2008 20 minutes

— 

Le club strasbourgeois a l'occasion de marquer une page de son histoire alors qu'il reçoit Rouen, ce soir (à 20 h 30 en direct sur TéléAlsace) à la patinoire de l'Iceberg, pour sa première demi-finale de Coupe de France. En jeu, une place pour la finale, le 17 février au Palais omnisports de Paris-Bercy, devant plus de 12 000 spectateurs. Mais avant de voir la capitale, les coéquipiers de Stephan Rusnak, qui restent sur trois succès consécutifs, vont devoir éliminer Rouen. Triples vainqueurs de la Coupe de France (en 2002, 2004 et 2005), les Dragons font figure d'épouvantails, avec 18 victoires en 22 matchs de Ligue Magnus, la meilleure attaque du championnat (plus de 6 buts inscrits en moyenne par match) et une place de coleaders au classement.

« On ne fera aucun complexe, lance le défenseur Hugues Cruchandeau. Comme en quart de finale à Briançon [victoire 2-3 chez le 2e de Ligue Magnus], personne ne nous attend. Pour nous, c'est un match bonus avec de la bonne pression, car ça ne peut être que positif. Si on gagne, on aura encore plus la patate pour la fin de saison. » S'il répète que la priorité va toujours à la qualification pour les play-offs du championnat, le coach Daniel Bourdages sait comment s'y prendre pour inquiéter Rouen. « Comme c'est une équipe qui joue tout pour l'attaque, tactiquement c'est simple : il faudra refermer les portes et rester en permanence en surnombre défensivement, puis sélectionner au mieux nos occasions de marquer. Bref, on va jouer le contre. »