Le Paris-SG procède par étapes

FOOTBALL Vainqueur 3-0 de Metz mercredi soir, le PSG a confirmé sa bonne passe actuelle, à peine ternie par le revers à Lorient. A l'aube du déplacement à Lille, le club de la capitale a déjà accompli l'un des trois objectifs fixés par le président Alain Cayz...

Sébastien Bordas

— 

Jérôme Rothen (à droite) et Amara Diané ont inscrit deux des trois buts parisiens face à Metz.
Jérôme Rothen (à droite) et Amara Diané ont inscrit deux des trois buts parisiens face à Metz. — AFP

Vainqueur 3-0 de Metz mercredi soir, le PSG a confirmé sa bonne passe actuelle, à peine ternie par le revers à Lorient. A l'aube du déplacement à Lille, le club de la capitale a déjà accompli l'un des trois objectifs fixés par le président Alain Cayzac et l'entraîneur Paul Le Guen en ce début d'année 2008.

> Reconquérir le Parc «Présents mais toujours en colère ». Cette banderole vue dans le virage Auteuil a vite disparu, pour laisser la place à une communion entre les joueurs et les spectateurs, enfin récompensés de leur patience. « Il y a toujours une ambiance particulière quand on marque des buts et quand on offre du spectacle à nos supporters », explique Jérôme Rothen.

> Remonter au classement Efficace à domicile, le PSG doit désormais retrouver son opportunisme à l'extérieur et ce dès demain à Lille, bête noire des Parisiens dans le Nord (six victoires et un nul depuis la remontée du Losc en 2000), sous peine de reparler de maintien. «Je regarde devant et derrière, tous les entraîneurs entre la 5e et la 17e place sont dans mon cas», affirme Le Guen.

> Renforcer l'équipe Paris n'a plus que quelques jours pour trouver l'oiseau rare. «Nous cherchons des joueurs capables d'évoluer sur le côté droit ou en attaque, assure Cayzac. Nous avons trois ou quatre pistes possibles. Nous pouvons recruter un, deux, trois joueurs ou... aucun.» La piste du Serbe Milos Krajic (CSKA Moscou) se refroidirait, la cellule de recrutement préférant celle menant à Karim Ziani, jugé pour l'instant intransférable par l'OM.