Le Racing veut en cacher un autre

J. Sillon - ©2008 20 minutes

— 

En déplacement chez le Racing Club de Lens (16e), demain soir (20 h) lors de la 23e journée de Ligue 1, le RC Strasbourg (14e) va tenter de confirmer son regain de forme entrevu face à Toulouse (2-0) avant-hier. Un succès ? le deuxième seulement en championnat depuis début novembre ? qui a permis aux coéquipiers de Renaud Cohade de prendre une bouffée d'air frais au classement, à défaut de complètement se rassurer dans le jeu. « J'ai apprécié l'état d'esprit, la volonté, la solidarité des joueurs. C'était un virage important, admet le manager général Jean-Marc Furlan. On sait qu'on ne voit pas encore le meilleur Racing parce que beaucoup de joueurs ne sont pas au top de leur forme physique. Mais c'est justement dans ces moments où on est moins bien qu'il faut grappiller des points. »

Si tout n'a pas été parfait (le volume de jeu, le déchet), deux points positifs sont à souligner : la solidité défensive retrouvée et un réalisme offensif bienvenu. Deux qualités dont il faudra encore faire preuve au stade Bollaert contre des Sang et Or en pleine forme, les joueurs de Daniel Leclerc et Jean-Pierre Papin restant sur trois victoires consécutives. « C'est chaud derrière nous au classement. Mais devant, des équipes ne sont pas loin non plus, relève le milieu offensif Yacine Abdessadki, en référence aux deux petits points qui séparent Strasbourg de Lorient (8e). Donc on essaye aussi de regarder vers le haut.Ça nous aide pour le mental. »