JO 2024: Paris et Los Angeles, deux villes «qui valent 10/10» pour le président du comité d’évaluation

CANDIDATURE Patrick Baumann a fait dimanche soir un petit bilan de la première journée de visite des membres du CIO à Paris...

N.C.

— 

Patrick Baumann (au centre), président de la commission d'évaluation du CIO, en visite à Paris le 14 mai 2017.
Patrick Baumann (au centre), président de la commission d'évaluation du CIO, en visite à Paris le 14 mai 2017. — FRANCK FIFE / POOL / AFP

On était prévenu, les membres de la commission d’évaluation (CEV) des villes candidates à l’organisation des JO aiment faire des compliments. Pour tenter de déceler le moindre début du commencement d’indice sur une éventuelle préférence, il faut s’accrocher. Tout est dans le non-dit, le sous-entendu. Le duel à distance entre Paris et Los Angeles pour 2024 ne dérogera pas à la règle.

>> A lire aussi: Au-delà du CIO, c'est aussi le moment pour Paris de vendre son projet au monde entier

Après s’être montré dithyrambique au moment de quitter Los Angeles, vendredi, le président de la CEV Patrick Baumann est parti sur le même ton avec Paris, dimanche. Invité à s’exprimer rapidement sur ce que sa délégation avait vu pour son premier jour de visite dans la capitale française, le Suisse a assuré que les dirigeants de Paris 2024 avaient fait « une présentation exceptionnelle et bien détaillée », avec notamment des sites « dans des endroits magnifiques ».

Ce n’était que le premier jour, mais on est déjà prêt à parier que le bilan de la visite mardi soir sera du même tonneau. « Vous dites qu’on ne distribue que les bons points, mais on a vraiment deux candidatures extraordinaires, se défend Baumann. Elles ont leurs particularités, mais ce sont deux villes avec un fort esprit olympique. Elles valent 10/10 toutes les deux, on ne peut descendre en dessous. » Le rapport final, remis au Comité international olympique le 5 juillet prochain, sera sûrement plus nuancé que ça, tout de même.