Fofana diffère son envol avec les Aigles

Nicolas Stival - ©2008 20 minutes

— 

Le TFC comptera quatre représentants lors de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), organisée au Ghana du 20 janvier au 10 février : Emana (Cameroun), Santos (Tunisie), Mansaré et Constant (Guinée). Mohamed Fofana aurait pu être le cinquième.

Né à Gonesse (Val-d'Oise) de parents maliens, le jeune défenseur (22 ans) a toutefois refusé, pour l'instant, de rejoindre les Aigles (le surnom de l'équipe malienne) dirigés par le Français Jean-François Jodar, comme les règlements internationaux l'y autorisent : « L'entraîneur m'avait appelé pour le dernier match qualificatif [en octobre]. On a beaucoup discuté. A l'époque, je venais d'enchaîner plusieurs rencontres avec Toulouse. Cette saison est vraiment celle où je dois prouver que je peux être titulaire. Un départ à la CAN m'aurait sans doute handicapé. » A moyen terme, « Momo » n'a cependant pas fait une croix sur la sélection malienne. Loin de là. « C'est une perspective qui m'intéresse », reconnaît-il. La sélection conduite par Diarra (Real Madrid) et Kanouté (FC Séville) peut compter sur de solides défenseurs centraux avec Coulibaly (Lens), Traoré (Auxerre) et Kanté (Nice). En revanche, elle est plus démunie sur les côtés. « Jodar m'avait appelé pour jouer latéral [droit] », confie justement le Toulousain, qui va suivre la CAN à la télé. « Je serai le premier supporter du Mali », indique-t-il, conscient des difficultés qui attendent une équipe opposée dans son groupe au Bénin, mais surtout au Nigeria et à la Côte-d'Ivoire de Didier Drogba.