PSG: Thomas Meunier ne veut pas être le «poissard de service»

FOOTBALL Avec Meunier, la langue de bois n’existe pas…

Aymeric Le Gall
— 
Thomas Meunier lors de PSG-Dijon, le 20 septembre 2016.
Thomas Meunier lors de PSG-Dijon, le 20 septembre 2016. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Les Parisiens ne lâchent pas. Après les victoires niçoise et monégasque ce week-end, à Lille et à Angers, le PSG n’avait pas le droit à l’erreur s’il voulait continuer à croire au titre de champion de France. C’est chose faite après son large succès, dimanche soir, au Parc des Princes contre Guingamp (4-0).


Titularisé dans le couloir droit face aux Bretons, Thomas Meunier s’est longuement arrêté face aux journalistes en zone mixte afin d’évoquer cette fin de saison palpitante. Interrogé sur l’état d’esprit de ses coéquipiers dans la lutte mentale à laquelle ils se livrent avec les hommes de Leonardo Jardim, le Belge a, comme à son habitude, répondu avec plein de franchise et des mots bien à lui.

« Je crois toujours à ça (au titre, ndlr), peut-on lire ce lundi dans les colonnes de L’Equipe. Ça me ferait mal à la gueule de ne pas finir champion pour ma première saison au PSG alors que ça fait quatre ans qu’ils déroulent (sourires). Je me sentirais comme le poissard de service. Tout le monde se rend compte qu’on n’a pas le droit de lâcher. »

Champion ou pas en fin de saison, Thomas Meunier aura au moins marqué la Ligue 1 version 2016-2017 de son bagout si particulier.