«Unai Emery aura mon estime à tout jamais»... Le coach d'Avranches raconte sa soirée (et sa dédicace)

Football Damien Ott a beaucoup apprécié l’attitude du coach parisien pendant et après le quart de finale…

Propos recueillis par Vincent Marche
— 
Unai Emery dédicace le livre de Damien Ott.
Unai Emery dédicace le livre de Damien Ott. — Capture d'écran Twitter

Pas de regret pour Damien Ott. Malgré la défaite contre le PSG en Coupe de France, l’entraîneur de l’US Avranches gardera un souvenir particulier de ce quart de finale. Après la rencontre, il a pu rencontrer Unai Emery, le coach parisien. Et même faire dédicacer un livre sur lui, El Maestro. Alors forcément, on a essayé d'en savoir plus sur l’entretien entre les deux hommes.

Sur les réseaux sociaux, on voit une photo de vous deux en train d’échanger et notamment de signer un livre sur lui. Comment est-ce arrivé ?

Juste après leur victoire, je lui ai demandé s’il pouvait signer mon livre. Il m’a répondu favorablement. A ce moment-là, il a signé et il a aussi pris du temps d’échanger avec moi. On s’est assis sur le banc, sans le moindre bruit ambiant. Le fait qu’il s’intéresse à moi pendant dix minutes, c’est la marque des grands personnages. Il aura mon estime à tout jamais.

>> A lire aussi. VIDEO: Les superbes buts de Ben Arfa et Pastore contre Avranches en Coupe de France

Il vous a écrit quoi comme dédicace sur votre livre ?

Ça, je vais le garder pour moi (rires). Je ne vais pas rendre public ce moment d’intimité que nous avons eu ensemble. Je ne l’ai pas fait pour me faire de la pub, juste pour le rencontrer. Je vais garder ce moment-là pour moi.

Comment vous l’avez trouvé sur le terrain ? Vous l’avez observé ?

Il n’a pas du tout pris ce match à la légère. Pendant la rencontre, il était concentré et déterminé. Je l’ai observé diriger énergiquement ses joueurs. Il remuait les joueurs pour qu’ils jouent mieux. Il ne nous a pas pris de haut et c’est tout à son honneur. Paris a quand même dû s’employer pour nous battre et ça, c’est notre victoire.

>> A lire aussi : Peur de personne, à l'écoute et fou de foot... Pourquoi Emery finit toujours par se faire aimer

Vous étiez déjà fan de lui avant la rencontre ?

En tant qu’entraîneur amateur, je recherche toujours à m’inspirer de ce qui se fait au haut niveau. Unai Emery faisait partie de mes références, sur le plan du jeu, de la réflexion tactique. J’aime le fait qu’il propose plus de verticalité dans le jeu parisien. J’aime le fait qu’il réduise les intermédiaires entre la préparation du jeu et la finition.

Ça vous a fait quoi de côtoyer Unai Emery ?

C’est très impressionnant de pouvoir côtoyer une référence du haut niveau du football mondial. Ensuite, ce qui est fabuleux dans l’histoire, c’est son accessibilité après la rencontre. Il est d’une gentillesse énorme. Il faut surtout retenir ça. Il m’a permis d’échanger avec lui. C’est un entraîneur qui a su respecter mon rêve de pouvoir le rencontrer. Et ça, ça n’a pas de prix. C’est fabuleux.