Football: Un député russe veut faire des bagarres de hooligans un sport

FOOTBALL Selon le député d’extrême-droite, cela permettrait de canaliser de « l’agressivité des supporters »...

B.D. avec AFP

— 

Igor Lebedev, membre du parti d'extrême droite LDPR, souhaite que les bagarres de hooligans deviennent un sport
Igor Lebedev, membre du parti d'extrême droite LDPR, souhaite que les bagarres de hooligans deviennent un sport — NATALIA KOLESNIKOVA / AFP

Pire idée du monde ? Alors que laFifa tente de rassurer sur la question de la sécurité lors du Mondial 2018 qui aura lieu en Russie, un député d’extrême-droite russe a proposé de transformer les bagarres organisées en marge des matchs de football par les hooligans en sport à part entière, afin de canaliser la violence des supporters avant la tenue de cette Coupe du Monde.

« Sachant que nos fans sont des combattants et pas des hooligans, nous pourrions transformer les affrontements entre supporters en sport », a affirmé le député Igor Lebedev, membre du parti d’extrême droite LDPR, dans une tribune publiée vendredi sur le site de son parti.

>> A lire aussi : Marseille: Deux Russes condamnés pour violences pendant l'Euro libérés et expulsés

« Les supporters anglais arrivent, par exemple, et commencent des bagarres. On leur répond : défi accepté, rendez-vous au stade à telle heure », poursuit le député, assurant qu’une telle initiative permettrait de canaliser « l’agressivité des supporters ». « La Russie serait alors pionnière dans un nouveau type de sport », ajoute M. Lebedev, affirmant que ce genre de spectacle pourrait attirer autant de spectateurs que les matchs de foot.

Des hooligans russes avaient promis en février dans un reportage de la BBC un « festival de violence » lors du Mondial-2018, qui sera disputé en Russie. Les autorités russes ont qualifié ce reportage de « propagande » visant à « discréditer » la Coupe du monde.

>> A lire aussi : Euro 2016: Le supporter anglais laissé pour mort peut de nouveau marcher

Des affrontements entre supporters russes et anglais lors de l’Euro-2016 en France l’été dernier avaient conduit à l’expulsion de plusieurs Russes. Le député avait alors déjà déclaré « ne pas voir de mal avec le fait que des supporteurs se battent »…