VIDEO. NBA: Une légende des Knicks en vient aux mains avec le proprio, bonne ambi au Madison Square Garden

BASKET Le supporters new-yorkais vient une nouvelle saison galère...

J.L.

— 

Faut pas emmerder Charles Oakley.
Faut pas emmerder Charles Oakley. — Frank Franklin II/AP/SIPA

Ce sont un peu les supporters maudits de l’Amérique. Grande ville, grande salle, grand passé… et toute petite équipe depuis trop longtemps. Les fans des Knicks (22 défaites en 31 matchs depuis décembre) ont pris l’habitude de vivre ce calvaire permanent avec un certain détachement, tels des supporters rennais expérimentés.

C’est moins facile pour les anciens joueurs, sans doute triturés dans leur petit cœur fragile par les mauvais résultats qui s’accumulent. Ainsi, Charles Oakley, grand joueur des 90’s, époque Patrick Ewing et Latrell Sprewell,a tout bonnement pété un câble la nuit dernière lors d’une énième défaite contre les Clippers, au point de finir menotté par la police. Il faut dire que le bonhomme s’en était pris physiquement à James Dolan, le propriétaire de la franchise. Une ambiance digne du Parc OL.