Rugby: «Chez eux le gros mot suprême c'est "prout"», quand Boudjellal allume Clermont

PUNCHLINE Le président du RCT se lâche à deux jours du choc au stade Marcel-Michelin...

J.S.-M.

— 

Mourad Boudjellal le 1er décembre 2015.
Mourad Boudjellal le 1er décembre 2015. — BORIS HORVAT / AFP

C’est peut-être pour ça que Mourad Boudjellal a renoncé à vendre le RC Toulon… Parce qu’il s’amuse bien, tout simplement ! Avant le choc Clermont-Toulon de ce dimanche soir (21h), le président varois a pris un malin plaisir à souffler sur les braises d’une rivalité bien tiède, dans L’Equipe. « Le président de Clermont c’est un bon mec, mais c’est juste un chargé de mission de Michelin. Moi je charge les autres de mission ! »

>> A lire aussi : Mourad Boudjellal renonce à vendre le RC Toulon

Evidemment, ça ne s’arrête pas là… Les supporters clermontois prennent un bon taquet eux aussi : « Ils sont très fidèles. Si on avait perdu autant de finales, je me demande si les nôtres ne nous auraient pas pendus sur la place publique. »

C’était déjà après un match contre Clermont que Boudjellal avait lâché sa fameuse saillie sur la « sodomie arbitrale » (pardon)… Cinq ans après, il en est plutôt fier : « Quand Clermont se révolte [sous-entendu contre l’arbitrage], c’est pas Mai 68. Chez eux le gros mot suprême c’est "prout" ou "zut". » Qui a dit que le rugby manquait de poésie ?

>> A lire aussi : Toulouse: Zidane et France 98 devraient défier le Stade Toulousain pour la bonne cause