Dopage: Désaveu pour la Russie, elle perd les Mondiaux de bobsleigh

SANCTION La fédération internationale estime qu'il est «prudent de ne pas organiser un tel événement en Russie»...

R.B. avec AFP
— 
Sotchi s'est vue retirer les Mondiaux 2017 de bobsleigh et skeleton.
Sotchi s'est vue retirer les Mondiaux 2017 de bobsleigh et skeleton. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

La Fédération internationale de bobsleigh et skeleton a décidé de retirer à Sotchi l'organisation des Mondiaux 2017 en février prochain, en raison du scandale de dopage touchant la Russie, explique l'IBSF dans un communiqué.

«Le comité exécutif de l'IBSF a eu le sentiment que durant cette période difficile il est prudent de ne pas organiser un tel événement en Russie», écrit l'instance.

Un nouvel emplacement sera annoncé «dans les prochains jours», ajoute l'IBSF.



Cette décision intervient quatre jours après la publication finale du rapport McLaren sur le dopage institutionnalisé en Russie.

Celui-ci est accablant, évoquant «de fortes preuves d'un dopage institutionnalisé entre 2011 et 2015» concernant plus de 1000 sportifs et plus de 30 sports.

La semaine dernière, le comité international olympique, avant même les conclusions du rapport McLaren, avait décidé de prolonger les mesures à l'encontre de la Russie, parmi lesquelles figurait notamment l'impossibilité d'organiser un grand événement sportif sur son sol.

Cette possibilité de sanction relevait toutefois en dernier lieu de la compétence et de la volonté des fédérations internationales.

Le fait que l'IBSF ait maintenu jusqu'à présent son choix de Sotchi pour ses Mondiaux 2017 (du 17 au 26 février) suscitait de plus en plus de réticences et d'opposition.