Quelle carte à jouer pour les écartés ?

S. Dominique - ©2007 20 minutes

— 

Alors que les dirigeants de l'OM réfléchissent à la nécessité de rééquilibrer leur effectif au mercato d'hiver, la question de l'avenir de certains Olympiens se pose.

· Fabrice Fiorèse, le banni Déjà « transférable » cet été, l'ex-Parisien n'a jamais fait partie des plans de l'entraîneur, que ce soit Albert Emon ou Eric Gerets. Sous contrat jusqu'en juin 2008, le milieu offensif a dû se contenter d'un match amical face à Bastia (2-1). Depuis, Fiorèse est abonné à la CFA2. Son transfert cet hiver paraît inéluctable, à condition que des clubs se déclarent, ce qui n'était pas le cas cet été.

· Vincent Gragnic attend son tour Arrivé de Libourne (L2) cet été avec le statut de jeune prometteur (24 ans), le milieu de terrain n'a joué que 55 minutes. Face à ce faible temps de jeu, Gragnic a pensé quitter l'OM au mercato avant de se raviser. Un comportement qui n'a pas laissé Eric Gerets insensible. « On connaît la qualité de ses passes, assure le coach. Il ne doit pas jeter l'éponge à cause de la concurrence. Il aura sa chance un jour. » D'autant que le Breton peut aussi jouer milieu gauche où la concurrence de Zenden et Arrache est plus faible que dans l'axe.

· Wilson Oruma aux oubliettes Deux apparitions cette saison en L1 comme remplaçant : les beaux jours du milieu offensif nigérian (31 ans) semblent révolus. Un transfert lors du mercato n'est pas à exclure, même si l'ex-Sochalien veut rester marseillais. « Je veux finir la saison avec l'OM », assure-t-il.