Miracle à St-Jacques-de-Compostelle

- ©2007 20 minutes

— 

Après dix-sept ans de bataille juridique, le club de Saint-Jacques-de-Compostelle a obtenu le droit d'évoluer la saison prochaine avec l'élite du basket espagnol. A l'issue de la saison 1989-1990, le club avait déposé un recours contre l'équipe de Murcie pour fausse déclaration sur la nationalité d'un des joueurs après avoir été battu en barrage d'accession à la 1re division. Prenant au mot la fédération espagnole, qui leur avait conseillé de faire appel à la justice civile, les dirigeants de Saint-Jacques-de-Compostelle ont obtenu hier gain de cause devant le Tribunal suprême.

« Je savais qu'un jour ou l'autre nous aurions raison. Maintenant, on a un peu de temps pour se préparer », a sobrement commenté José Angel Docobo, président d'un club qui évolue actuellement dans l'équivalent de la 5e division.