« Le 2 000e match, ça m'impressionne »

Recueilli par Rémi Bostsarron - ©2007 20 minutes

— 

Pierre Ducasse

Milieu de terrain des Girondins de Bordeaux.

Les Girondins (3es) disputeront dimanche contre Toulouse (15e) au stade Chaban-Delmas leur 2 000e match en première division. Que représente cette rencontre pour vous, jeune Bordelais

(20 ans) issu du centre de formation ?

Quand j'ai appris que ce serait le 2 000e, j'ai été impressionné. 2 000, c'est pas mal du tout ! Pour moi, c'est comme si le club existait depuis toujours. Maintenant, je me dis que c'est un match comme les autres. Mais une victoire serait un clin d'oeil à nos supporters, dont je fais d'ailleurs partie !

Sauriez-vous dire quand vous avez réalisé l'importance

historique des Girondins ?

Le déclic, ça a été l'année du titre, en 1999. Comme j'étais déjà au centre de formation, je pouvais aller tout le temps au stade. J'étais déjà supporter avant, parce que ma famille l'était, mais c'est à 11 ans que j'ai réalisé ce que représentaient les Girondins et leur palmarès.

Pensez-vous que les joueurs venus d'autres clubs ont autant conscience que vous de l'histoire du club ?

J'en suis sûr, oui. Même les Brésiliens. Les derniers arrivés en ont parlé avec ceux qui étaient déjà là. Et s'ils sont venus, c'est qu'ils savent ce que ce maillot représente.