« Je veux voir jusqu'où je peux aller »

Recueilli par Nicolas Stival - ©2007 20 minutes

— 

Yves Donguy

Ailier du Stade Toulousain (ex-Briviste).

Comment avez-vous vécu votre première titularisation sous le maillot toulousain à Biarritz (6-18) ?

Tout s'est bien passé. J'appréhendais un peu car cela faisait longtemps que je n'avais pas joué à ce niveau à cause de ma blessure au poignet [son dernier match officiel remontait au 24 mars lors d'un Brive-Perpignan, 22-22]. Mais avec des joueurs comme « Josy » (Yannick Jauzion), j'ai vite été dans le bain.

L'adaptation au jeu stadiste n'est-elle pas trop difficile ?

Non, car je connaissais un peu ce jeu. C'est celui que l'on pratiquait à Brive, lorsque Didier Faugeron était entraîneur (entre 2001 et 2006) et que j'évoluais avec Nicolas Leroux et Julien Laharrague.

Quelles sont vos impressions depuis votre arrivée ?

On m'avait dit que c'était le meilleur club au niveau des structures et de l'organisation. Je m'aperçois que c'est vrai !

La concurrence de deux internationaux (Vincent Clerc et Cédric Heymans) ne vous a pas fait hésiter avant de quitter Brive ?

Non. Je voulais tenter l'expérience aux côtés des meilleurs. D'ailleurs, Vincent et Cédric m'aident beaucoup. Je veux voir jusqu'où je peux aller. A Brive, je ne progressais plus.

Pensez-vous à l'équipe de France ?

Je veux déjà jouer à Toulouse, après on verra.