On a retrouvé la vraie SIG

Jérôme Sillon - ©2007 20 minutes

— 

Un festival offensif. Les hommes d'Eric Girard ont dominé l'équipe néerlandaise de Den Bosch (97-85) lors de la 4e journée de la Coupe Uleb, hier soir au Rhenus Sport. Un succès - leur deuxième dans la compétition - qui leur permet de grimper au 3e rang de la poule I. Donc de rester bien placés dans la course à la qualification pour les 16es de finale. La SIG confirme ainsi son redressement, trois jours après sa victoire à Dijon (70-76) en championnat. « C'est une belle soirée. On a montré que quand on joue ensemble, avec beaucoup d'envie et de solidarité, on pratique un beau basket », se félicite l'arrière Afik Nissim, auteur de 16 points et de 4 passes.

Métamorphosés par rapport à la gifle reçue une semaine plus tôt à Zgorzelec (66-42), les Strasbourgeois se montrent euphoriques au cours d'un premier quart-temps de feu (14-2, 4e). Derrick Obasohan (16 points) et Sacha Giffa (12 points) dégainent aux tirs primés pour creuser l'écart, qui atteint les vingt unités (37-17, 12e). On pense alors la SIG à l'abri. Erreur, puisque sans paniquer, les Hollandais refont petit à petit leur retard et recollent (47-46, 19e). Il faut alors une dernière minute d'anthologie du spectaculaire pivot US Aaron Pettway (21 points, 14 rebonds) pour permettre aux Alsaciens de virer en tête à la pause (54-46). Dominateurs au rebond, plus adroits, bien emmené par Eddie Shannon (16 points, 11 passes), ils gèrent bien ce pécule en deuxième période (70-55, 28e), malgré une légère frayeur (86-81, 38e).