L'Asvel cède son fauteuil de leader

Stéphane Marteau - ©2007 20 minutes

— 

Les voyages en Pologne ne réussissent décidément pas à l'Asvel. Pour la quatrième fois en six ans, le club rhodanien s'est incliné hier sur le parquet de Wroclaw (78-65), lors de la 4e journée de la Coupe Uleb. Les joueurs d'Yves Baratet, qui ont subi leur deuxième revers sur la scène continentale, cèdent ainsi le fauteuil de leader du groupe G à Tallinn et à leur bourreau du jour. Ces deux formations pouvaient être rejointes par le prochain adversaire des Villeurbannais, Gran Canaria, qui recevait Panionios plus tard dans la soirée.

Toujours privés de Yohann Sangaré, les partenaires d'Aymeric Jeanneau ont dû également composer au coup d'envoi avec l'absence de Jeff Varem, laissé au repos en raison d'une douleur au genou droit. Sans leur chien de garde nigérian, les Verts ont réalisé une entame de match catastrophique (16-2 à la 4e). Incapables de contenir la paire Atkins-Tomczyk (27 points en première période), ils ont en outre accumulé les pertes de balles (11) et ont permis aux Polonais d'accentuer leur avance (40-23 à la 15e). Robert Conley scotché sur le banc à l'issu du premier quart-temps, les intérieurs villeurbannais ont pris les choses en main. Sous l'impulsion de Chevon Troutman (19 points) et de Lamayn Wilson (18 points), l'Asvel a réduit l'écart à la pause (42-31) et a dominé le troisième quart-temps achevé sur le score de 58 à 53. Toujours sur les talons de son hôte à cinq minutes de la sirène (66-62), Villeurbanne a finalement été crucifié par deux paniers primés de Torell Martin.