Vendée Globe: Quand la Marine Nationale croise les skippers... Les cauchemars de Kito de Pavant... Le journal de la course

VOILE Les leaders sont au milieu de l'Océan Indien...

R.B.

— 

Armel le Cléac'h croise un bateau de la Marine Nationale lors du Vendée Globe.
Armel le Cléac'h croise un bateau de la Marine Nationale lors du Vendée Globe. — Capture d'écran Vendée Globe

Vous vous caillez les meules ? Sans doute pas autant que les skippers en tête du Vendée Globe, qui longent actuellement le mur des glaces dans le sud de l’Océan Indien. Mais s’ils ont froid, ceux à l’arrière se prennent la flotte, pris dans une dépression ce jeudi. Courage messieurs.

C’est toujours très serré en tête

A ce rythme, ça va se jouer au sprint. Leader de la course, Armel Le Cléac’h devance son rival Alex Thomson de quelques milles. En revanche, les deux hommes subissent un vent des plus faibles et n’avancent pas beaucoup en ce moment.

La Marine Nationale s’invite dans la course

Alors qu’ils passaient à proximité des îles Kerguelen mercredi, Alex Thomson et Armel Le Cléac’h ont croisé un bateau et un hélicoptère de la Marine Nationale. Du coup, ça donne de jolies images à vous montrer et un peu de compagnie pour les marins.

Des vagues de porc à l’arrière

Visiblement, la dépression dans l’Atlantique creuse la mer, obligeant les skippers à veiller constamment sur leur bateau. Filez vite dans les mers du Sud, ça semble plus calme.

Kito de Pavant fait un cauchemar

Lors de la vacation de la nuit de mercredi à jeudi, le skipper de Bastide Otio avait envie de raconter le vilain rêve qui tourmente ses courtes nuits.

« C’est l’histoire d’un type qui fait le tour de France cycliste et les aléas de la course font qu’il gagne miraculeusement le tour, mais il doit en payer le prix de sa vie. »

Si vous avez une idée de la signification de cette chose, écrivez-nous dans les commentaires.