Capello lorgne la succession de McLaren

FOOTBALL Le technicien italien a répété qu'il était très intéressé par le poste de sélectionneur de l'Angleterre...

Gil Baudu

— 

L'entraîneur italien Fabio Capello assure qu'il est très intéressé par le poste de sélectionneur de l'Angleterre, laissé vacant depuis le renvoi de Steve McClaren jeudi, dans une interview accordée à la Rai2 et à la BBC qui devait être diffusée vendredi soir.
L'entraîneur italien Fabio Capello assure qu'il est très intéressé par le poste de sélectionneur de l'Angleterre, laissé vacant depuis le renvoi de Steve McClaren jeudi, dans une interview accordée à la Rai2 et à la BBC qui devait être diffusée vendredi soir. — Ferenc Isza AFP/Archives

Si ce n’est pas un appel du pied, cela y ressemble fortement. Fabio Capello le clame haut et fort: il est très intéressé par le poste de sélectionneur de l'Angleterre. Dans une interview accordée à la Rai2 et à la BBC qui sera diffusée vendredi soir, le technicien italien confie son envie de prendre la succession de Steve McLaren, limogé jeudi après la piètre élimination en qualifications pour l’Euro 2008.

«Cela serait un défi très intéressant et, moi, les défis difficiles m'ont toujours fasciné», insiste Capello, dont les propos sont rapportés par l'agence Ansa.

Une poigne de fer

Ce technicien est réputé pour sa poigne de fer:


Capello
envoyé par mightymagyar


Mais sa méthode est efficace puisqu'il a notamment remporté cinq titres de champion d'Italie avec l'AC Milan (1992, 1993, 1994 et 1996) et l'AS Rome (2001), une Ligue des champions avec Milan (1994) et deux championnats d'Espagne avec le Real (1997, 2007).


Capello Toss
envoyé par horseheaddelmadrid


Ancien international, Capello a par ailleurs marqué le but de la victoire des Azzurri lors d'une rencontre amicale face à l'Angleterre (0-1), le 14 novembre 1973. C'est la première fois de son histoire que l'Italie réussissait à s'imposer à Wembley.

O'Neill et Mourinho disent non...

Le nom de l’ancien entraîneur madrilène figure en tout cas en tête de liste. D’autant plus que les candidats potentiels déclinent les uns après les autres. Martin O'Neill a déclaré vendredi que le poste ne l'intéressait pas. L'entraîneur d'Aston Villa était pourtant présenté comme un des favoris pour remplacer McClaren. Lui qui figurait déjà parmi les candidats à la succession de Sven Goran Eriksson, le précédent titulaire du poste.

Selon la BBC, l'autre grand favori, Jose Mourinho, n'est pas intéressé non plus. Lors de son séjour à Chelsea, le Portugais avait à plusieurs reprises exprimé son intérêt pour la fonction. «J'étais convaincu que Mourinho aurait accepté, a également dit Capello, 61 ans. Il a un autre objectif. Moi, j'ai un autre âge comparé au sien.»

... Shearer aussi

De son côté, l’Anglais Alan Shearer (37ans) se juge trop inexpérimenté. «Je suis extrêmement surpris de voir mon nom en haut de la liste, affirme l'ancien buteur de Newcastle, auteur de 30 buts en 63 sélections et reconverti comme consultant pour la BBC. Il y a beaucoup de candidats plus qualifiés, avec une plus grande expérience que la mienne. J'ai passé mes deux premiers degrés d'entraîneur et entraîner m'intéressera à un moment. Mais je ne sais pas quand. Actuellement, je suis heureux de ce que je fais.»

Bref, les candidats ne se bousculent pas au portillon. Cela pourrait faire les affaires de Capello…