Des Dogues façon « puzzle » en Lorraine

Antoine Maes - ©2007 20 minutes

— 

En ordre dispersé. Demain, les Lillois se déplaceront à Nancy, lors de la 15e journée de Ligue 1. Englués dans le ventre mou, les Dogues sont loin d'avoir préparé ce déplacement chez le dauphin de Lyon de la meilleure des façons. Nicolas Plestan est suspendu. Yohan Cabaye, Larsen Touré, et Marko Maric sont blessés. Jean II Makoun et Patrick Kluivert sont très incertains. Et Tony Sylva, Stefan Lichtsteiner et Kevin Mirallas ne rentrent qu'aujourd'hui de sélection nationale. « C'est un vrai puzzle », souffle Claude Puel, qui n'avait pourtant pas besoin de ça. Il y a quinze jours, face à Nice (1-1), l'entraîneur avait admis que son équipe était « toujours convalescente ».

La victoire en amical contre Bruges (3-1) n'a pas complètement guéri le patient lillois. Même si marquer trois buts au leader de la Jupiler League a peut-être permis aux Dogues « d'égorger le chat noir », selon Grégory Malicki. Pas toujours transcendants, les Lillois mettent en effet encore souvent sur le dos du « manque de réussite » leur parcours actuel. Hier, au domaine de Luchin, le défenseur Adil Rami, qui revient dans le groupe après s'être blessé lors de la 1re journée, l'a confirmé : « Notre classement ne reflète pas notre valeur. » A l'inverse, le classement des Nancéiens situe le niveau de l'ASNL.