La SIG au pied du mur

J. S. - ©2007 20 minutes

— 

Bernard King est sur la sellette. Pigiste médical de Kevin Houston, l'ailier américain ne s'est pas entraîné hier. Il a rencontré les dirigeants alsaciens, insatisfaits de son rendement et de son influence sur l'équipe. Son avenir en Alsace s'écrit en pointillés. Sauf excellente opportunité, c'est donc avec seulement neuf pros que la SIG (13e de Pro A) va tenter de redresser la barre jusqu'à la trêve de Noël. Pourtant, le temps presse. Humilié à Vichy (76-53) et à Zgorzelec (66-42), vainqueur de seulement deux de ses huit premiers matchs de championnat, le club strasbourgeois n'a plus le choix. A Dijon (15e) demain soir, puis face à Pau-Orthez (16e et dernier) une semaine plus tard, à chaque fois la victoire sera impérative. Sinon, les hommes d'Eric Girard pourront faire une croix sur une qualification pour les play-offs et se concentrer sur le maintien. « Je suis persuadé que l'équipe a les ressources et le potentiel pour rebondir », avance le président Jérôme Christ.