Encore un virage pour le Racing

Jérôme Sillon - ©2007 20 minutes

— 

Face au VAFC, demain soir (20 h) à la Meinau pour le compte de la 15e journée de L1, les coéquipiers de Stéphane Cassard auront à coeur d'effacer la gifle reçue à Monaco (3-0) avant la trêve internationale. « On est passé une seule fois au travers en quatorze rencontres. Il faut que cette défaite reste un accident, lance le gardien strasbourgeois. Ce match face à Valenciennes est un test intéressant, car pour la première fois cette saison, on va voir la capacité du groupe à réagir après un non-match. » « C'est plus qu'une piqûre de rappel, c'est une décharge qu'on a prise en Principauté, analyse le manager général Jean-Marc Furlan. Mais c'est trop gros pour être vrai, car notre performance était trop éloignée de ce qu'on a réalisé depuis le début de saison. D'ailleurs, malgré nos deux dernières défaites, on n'est pas en souffrance par rapport à notre objectif (le maintien). »

Un succès contre les Nordistes (6es) apparaît néanmoins crucial à plus d'un titre. Il permettrait d'abord à James Fanchone et ses camarades (9es) de dépasser leur visiteur du soir au classement et de rester bien ancrés dans la première moitié de tableau. Du coup, ils garderaient à distance la zone rouge, Auxerre (18e) ne pointant aujourd'hui qu'à cinq longueurs. Enfin ce serait la première victoire à domicile depuis le 25 août dernier (2-1 face à Lens), le Racing restant sur deux nuls et trois revers à la Meinau toutes compétitions confondues. « Ce match peut être un virage positif pour nous », confirme Furlan.