France-Suède : L’arrivée de Thomas Lemar ? «Le talent n’a pas d’âge», selon Deschamps

FOOTBALL Le milieu monégasque a été appelé en remplacement de Coman, blessé à la cheville…

J.L.

— 

Thomas Lemar, le 2 novembre 2015 avec Monaco.
Thomas Lemar, le 2 novembre 2015 avec Monaco. — Claude Paris/AP/SIPA

« Le talent n’a pas d’âge ». Didier Deschamps avait préparé sa formule, sûr qu’on lui poserait la question du pourquoi du comment de la convocation de Thomas Lemar, 21 ans, appelé après le forfait de Coman. On pourrait rétorquer qu’il est plus vieux que le Munichois et aussi que Martial. Au passage, ce dernier a dû vraiment être insupportable de nonchalance lors du dernier rassemblement pour être boudé une nouvelle fois par le staff ( « Je ne me suis même pas posé la question de le prendre, j’essaie de rester logique avec ce que je dis », a évacué DD).

Revenons à nos moutons. L’idée de départ reste la même. Un jeunot de plus en équipe de France, un jeunot de plus en attaque, où il est toujours moins grave d’être insouciant que si on joue derrière. « Je ne prends pas un joueur par rapport à sa date de naissance. Lemar a un bon pied gauche, il peut évoluer à gauche et à droite, il était en espoir, c’est naturel qu’il soit avec nous ». « Je pense que c‘est lié à la particularité de la L1, où les jeunes jouent de plus en plus tôt, ajoute Lloris ? Certains saisissent leur chance, comme Thomas. Je l’ai joué trois fois avec Tottenham, il a énorme talent, l est très rapide, et il devient un joueur de plus en plus important à Monaco ».

« Je suis très heureux d’être ici, c’est une grande fierté, un nouveau grand pas pour moi de venir ici. J’espère bien m’intégrer et donner le maximum pour l’équipe » a glissé le jeune homme lors de son arrivée à Enghien. Il ne devrait pas avoir beaucoup de temps de jeu ce coup-ci, mais c’est un avant-goût pour la suite, selon son formateur à Caen, interrogé par France Bleu Normandie. « Eu égard ses qualités, je sais que plus il va tomber dans une équipe de haut niveau, plus il va y avoir un jeu élaboré de haut niveau, plus il va être performant ». Cela s’est vu avec Monaco, où il profite à plein de la mutation offensive de l’équipe. Lemar a d’ailleurs eu droit aux félicitations de Jardim sur Twitter. L’entraîneur monégasque sait décidément comment s’y prendre pour envoyer un joueur en sélection à partir de rien.