Les skippers marseillais à la lutte

S. D. - ©2007 20 minutes

— 

Alors que la classe Imoca devrait arriver à Bahia aujourd'hui après 17 jours de course, la Transat Jacques-Vabre maintient le suspense en Class 40.

Après avoir longtemps occupé le podium, le skipper phocéen Marc Emig et son acolyte Bertrand de Broc (AST Groupe) ont rétrogradé, hier, en 4e position et comptaient 106 milles de retard sur le leader italien. « Telecom Italia va vraiment vite, confiait hier Marc Emig. Nous, on a voulu créer un décalage avec les autres dans le pot au noir car on avait du retard. Là, c'est la guerre des veinards, c'est à celui qui avance le plus vite ! » La lutte est aussi serrée dans le ventre mou de la flotte où se débat Cécile Poujol (Merci les Amis). La navigatrice marseillaise pointait hier à la 16e place et s'apprêtait aussi à affronter les turbulences du pot au noir aux envi­rons de l'équateur.

Sur www.20minutes.fr

Le blog de Kito de Pavant