Ullrich, l'étau se resserre

- ©2007 20 minutes

— 

Jan Ullrich s'est bien dopé lors de sa victoire dans le Tour de France 1997. C'est du moins ce qu'affirme l'hebdomadaire allemand Focus après être entré en possession de l'enregistrement d'une discussion entre Rudy Pevenage, confident de Jan Ullrich, et Jef d'Hont, le masseur de l'équipe Deutsche Telekom à l'époque. Lorsque Pevenage évoque le fait que l'Allemand se dopait lors de sa victoire en 1997, Jef d'Hont rétorque : « Oui et il aurait déjà pu gagner le Tour l'année d'avant ». « C'est clair », constate alors Rudy Pevenage.

Dans ce même enregistrement, le mentor de Jan Ullrich raconte comment il avait organisé le dopage à l'EPO, puis par transfusion sanguine dans son équipe, précisant même que tous les coureurs de sa formation étaient informés de ses méthodes.