VIDEO. NBA: Première pour les Warriors... Les Cavaliers de King James enchaînent dans la douleur

BASKET Après leur revers contre les Spurs, Stephen Curry et sa bande ont renoué avec le succès...

W.P., avec AFP

— 

Stephen Curry
Stephen Curry — Jonathan Bachman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Ce n’est pas encore le grand Golden State, mais au moins, la victoire y est. Les Warriors se sont imposés sur le parquet des Pelicans (122-114) en rendant une copie plutôt propre, trois jours après leur échec inaugural à domicile face aux Spurs.

La star de La Nouvelle-Orléans Anthony Davis a tout de même fait bien des misères aux Warriors en marquant 45 points, deux jours seulement après en avoir inscrit 50 contre Denver. Costaud le gaillard, mais pas assez pour venir à bout de l’armada de Golden State. Durant, Klay Thompson et Stephen Curry ont claqué 81 points à eux trois. Pas mal.

Si le succès en lui-même est anodin, il vient briser une étonnante série de quatre défaites de suite pour Steph' Curry et compagnie si l’on compte les trois derniers matchs de la finale NBA contre Cleveland le printemps dernier.

« On sait depuis quelques temps que cette saison sera différente, il faut qu’on trouve nos automatismes, que cela sera un processus assez long », a prévenu Stephen Curry.

Ça passe (dans la douleur) pour Cleveland

Victoire sans la manière pour les Cavaliers de LeBron James. Ces derniers ont souffert à Toronto face à des Raptors qui leur avaient déjà causé quelques frayeurs en finale de conférence en mai. La franchise canadienne, reléguée à sept points en début de 4e période, est passée en tête pour la première fois à trois minutes de la sirène (89-88).

Pas de bol pour Toronto, King James est au-dessus de la mêlée, et encore plus dans les moments décisifs. Cette fois, il a relancé son équipe en démarquant Kyrie Irving pour un panier à trois points décisif, puis en captant un rebond défensif capital.

« J’ai voulu essayer de faire la différence par moi-même, mais quand j’ai vu que leur défense était perdue, je ne me suis pas posé de question, j’ai fait la passe à Kyrie. C’est un joueur qui aime prendre ses responsabilités et il a fait la différence », s’est félicité LeBron James, auteur de 21 points à Toronto.