Décaler les JO s'ils ont lieu au Qatar? Le boss de l'athlétisme mondial ne serait pas contre

JEUX OLYMPIQUES Le boss de l'IAAF ne serait pas étonné que le Qatar reçoive un jour les Jeux olympiques...

W.P., avec AFP
— 
Illustration, anneaux olympiques
Illustration, anneaux olympiques — Leon NEAL / AFP

 est ambitieux. Très ambitieux. au point d’organiser des compétitions climatiques pas forcément compatibles avec le climat local. On l’a vu avec   ou la polémique qui entoure l’organisation de la Coupe du Monde de football. La prochaine étape sera sûrement les  .

« Il faut être réaliste »

Et bien figurez-vous que le patron de , (IAAF) Sebastian Coe, a déclaré vendredi, au Qatar, que la date des JO pouvait être décalée si le petit pays du Golfe était amené à les organiser un jour.

« Il faut être réaliste », a répondu le Britannique, interrogé sur la possibilité de changer la période des Jeux, généralement organisés entre juillet et août où le mercure dépasse parfois 40 degrés dans la région.

Le Qatar comme Séoul et Sydney ?

« Nous devons reconnaître que le monde veut du sport, et les candidatures ne viendront pas toujours de zones où il n’y aura aucune difficulté, a-t-il poursuivi. Ces obstacles ne sont pas seulement géographiques ou climatiques, ils sont sociaux, culturels, politiques. »

Le capital Doha a fait part de son intention de présenter sa candidature à l’organisation des Jeux-2028.

Il « n’est pas inhabituel » de décaler les Jeux, a rappelé Coe, présent au Qatar pour rencontrer les dirigeants des Fédérations asiatiques d’athlétisme, prenant les exemples de Sydney en 2000 et de Séoul en 1988, qui se sont tenus durant la deuxième moitié de septembre.