Les Marocains et les Bleus regrettent le début de «Marseillaise» sifflée

FOOTBALL Réactions...

— 

France's Samir Nasri shoots to score his team's second goal during their international friendly soccer match against Morocco at the Stade de France Stadium in Saint-Denis, near Paris, November 16, 2007. REUTERS/Benoit Tessier (FRANCE)
France's Samir Nasri shoots to score his team's second goal during their international friendly soccer match against Morocco at the Stade de France Stadium in Saint-Denis, near Paris, November 16, 2007. REUTERS/Benoit Tessier (FRANCE) — no credit

Les joueurs et le sélectionneur du Maroc, le Français Henri Michel, tout comme les Bleus, ont regretté après France-Maroc (2-2) en amical, vendredi au Stade de France, que le début de l'hymne français ait été sifflé avant le coup d'envoi.


Sifflets lors de la marseillaise
envoyé par Destuv


«Ce n'est pas normal de voir ça, mais bon, c'est juste le début qui a été sifflé, après tout monde a entendu les paroles», a commenté le milieu offensif marocain Youssouf Hadji.

«Il y a juste eu le début des hymnes qui a été sifflé, c'était un peu tendancieux, un peu dommage, mais il (l'hymne français) n'a pas été entièrement sifflé», a dédramatisé Henri Michel. Lilian Thuram, capitaine de l'équipe de France, ne s'est pas déclaré choqué, mais s'est interrogé sur cette manifestation d'humeur en début d'hymne: «Les sifflets, ça ne me choque pas plus que ça, il faut se poser la question "Pourquoi?". Ce serait trop long à expliquer aujourd'hui. Ce sont des raisons d'ordre historique, il y a un mal-être dans la société. Et c'était peut-être le moment, inconsciemment, de faire passer un message.»

«Moi, ce que je voudrais savoir, c'est pourquoi un tel public (supporters du Maroc en grande majorité) siffle les Français dans ce match, alors qu'ils vont nous encourager quand on affronte d'autres équipes», a poursuivi «Tutu» sur le sujet.

«On se demandait si on jouait à domicile»

«Contre le Maroc, on se demandait si on jouait à domicile, a noté le gardien français Mickaël Landreau. Ce qui est dommage, c'est cet hymne sifflé. C'est particulier parce que, lors d'une finale de Coupe du monde, ils (les Marocains) sont derrière les Français. C'est normal qu'ils soutiennent leur équipe, qu'ils soient fiers de leur nationalité, mais ce qui est dommage, c'est de ne pas respecter "la Marseillaise"».

Le latéral gauche de l'équipe de France, Patrice Evra, a lui aussi déploré ce début de bronca vis-à-vis de "la Marseillaise": «La France et le Maroc s'entendent bien, c'est dommage de siffler les hymnes nationaux.» Evra a par ailleurs regretté qu'il y ait eu si peu de supporteurs français dans un Stade de France entièrement aux couleurs du Maroc: «Je n'ai pas vu un seul maillot tricolore, en tout cas, s'il y en avait, je ne les ai pas vus.»

Interrogé sur la présence de ce public essentiellement marocain, le sélectionneur français Raymond Domenech est resté très diplomatique: «Je suis content qu'il ait eu autant de monde pour un match amical en novembre.»