Sébastien Loeb condamné à gagner

- ©2007 20 minutes

— 

Quatre points de retard sur Marcus Grönholm et deux rallyes encore à disputer. Autrement dit, Sébastien Loeb doit dominer ce week-end son adversaire finlandais sur les routes irlandaises. « Si on gagne les deux derniers rallyes, on est champion. Mais la marge de manoeuvre est infime », reconnaît le Français. Marcus Grönholm, qui prendra sa retraite à l'issue de la saison, ne crie pas victoire pour autant. « Rien ne sera facile, il faut juste que l'on reste aussi pro jusqu'à la fin de la saison », explique le Finlandais.

Nouvelle épreuve inscrite au calendrier du championnat, le rallye d'Irlande risque de réserver bien des surprises. « Cela ne ressemble à rien de ce que l'on a déjà pu affronter en Mondial sur l'asphalte », prévient Sébastien Loeb.