L'Angleterre compte sur Israël

- ©2007 20 minutes

— 

« Je serai le plus grand supporter d'Israël. » Deuxième du groupe E derrière la Croatie, l'Angleterre de Steven Gerrard va prier pour une victoire ou un nul des Israéliens face aux Russes, demain à Tel-Aviv. Une mission difficile d'autant que la star Yossi Benayoun, coéquipier de Gerrard à Liverpool, est blessé. « Pour moi, ce match est une finale de Coupe du monde, assure le sélectionneur de la Russie, Guus Hiddink. De toute façon, si on analyse les résultats de ce groupe, l'Angleterre ne mérite pas de se qualifier. »

Avant même une éventuelle élimination, les langues se délient déjà outre-Manche. « Si cela permettait de repartir de zéro, une non-qualification serait une bonne chose, a osé hier l'ex-international Paul Parker dans les colonnes du Daily Mirror. Il faut se pencher sur les vrais problèmes, le manque de relève et le trop-plein de joueurs étrangers dans notre championnat. »