Football Manager 2017 prendra en compte les effets du Brexit et vous compliquera la tâche

JEUX VIDEO Il sera plus difficile de recruter pour les clubs de Premier League...

W.P.
— 
Football Manager 2017
Football Manager 2017 — Miles Jacobson (Twitter)

Le réalisme est le cheval de guerre de . Tout est fait pour que l’expérience du joueur se rapproche le plus possible de celle d’un vrai entraîneur. Pour ne prendre qu’un exemple, le nombre de joueurs extracommunautaires dont vous pouvez est limité, et devez donc choisir avec précaution quels joueurs hors Union Européenne vous souhaiter prendre dans votre équipe.

Dans le prochain opus,  2017, il faudra en plus faire face aux conséquences engendrées par le Brexit, qui sera donc pris en compte dans le jeu comme l’a annoncé son boss   sur Twitter.



Un Brexit « ajustable » selon vos envies

En gros, tous les joueurs non-britanniques seront considérés comme extracommunautaires et devront disposer d’un permis de travail pour intégrer votre équipe (si vous jouez en Premier League ou dans les autres ligues britanniques).

apparaîtra de manière aléatoire dans le jeu (l’entraîneur reçoit un communiqué de son adjoint) à trois degrés différents. Le mode que l’on qualifierait de « difficile » est celui où le Brexit sera appliqué avec la plus grande fermeté, et où les permis de travail seraient les plus compliqués à obtenir. Le degré intermédiaire est une espèce de Brexit soft, avec des permis faciles à avoir et enfin le dernier, le plus simple, passe outre les conséquences de la sortie de l’UE du Royaume-Uni.

Bref, vous resterez maîtres de votre partie quoi qu’il advienne.