Istres espère ne pas perdre le nord

S. D. - ©2007 20 minutes

— 

Avec trois revers consécutifs, les Istréens mangent leur pain blanc en ce mois de novembre. « Toutefois, on s'attendait à cette période difficile car on a rencontré coup sur coup Ivry [24-29] et Créteil [25-24], deux grosses cylindrées face auxquelles on a fait mieux que résister, explique Bastien Cismondo. Ensuite, on comptait se refaire contre Toulouse samedi, mais on est passé au travers [26-31]. »

Dans ce contexte, le déplacement à Dunkerque (5e), ce soir pour la 9e journée de D1, s'annonce compliqué pour Istres (12e). « C'est une équipe difficile à manoeuvrer dans sa salle, poursuit le capitaine. Ils montent vite le ballon avec leurs ailiers et défendent très bien. Malgré tout, on y va pour gagner. Et, dans cette optique, il faudra que le groupe montre une forte cohésion. » Le collectif provençal, jeune et inexpérimenté, se cherche encore après neuf journées. « Un nouvel entraîneur en la personne de Christophe Mazel est arrivé à l'inter saison, on a un nouveau groupe et des jeunes de la réserve qui nous ont rejoints, il faut qu'ils apprennent, note Cismondo. Mais ça va venir. »