Davydenko innocenté... mais encore soupçonné

- ©2007 20 minutes

— 

Au centre d'une vaste enquête au sujet des paris truqués, Nikolaï Davydenko a été blanchi hier dans une des affaires qui le concernent. Le Russe s'était vu accuser par l'ATP d'avoir « balancé » son match contre Marin Cilic (1-6, 7-5, 6-1), lors du tournoi de Saint-Pétersbourg en octobre dernier. Le n° 4 mondial avait fait savoir de son côté qu'il avait perdu ce match car il terminait sa saison épuisé. « Après avoir revu l'ensemble du match attentivement, il a été décidé de donner raison à l'appelant et d'annuler l'amende de 2 000 dollars », a fait brièvement savoir Gayle David Bradshaw, membre du comité du règlement des compétitions de l'ATP.

En revanche, l'instance enquête toujours sur le match du tournoi de Sopot (Pologne) d'août dernier, où 1,5 million de dollars avaient été pariés depuis la Russie sur une défaite de Davydenko. « La manière dont on traite mon client est incroyable, on lui a fait une demande de relevé téléphonique à fournir sous huit jours alors qu'il est en train de jouer à l'étranger », s'est plaint son avocat, Me Immenga.